Un futur plus Xen

07.07.2017 - écrit par  dans Cloud

2 Commentaires

Changement de cap pour notre stratégie de virtualisation ! En 2014, nous avons en effet lancé notre plateforme HVM, basée sur la technologie de virtualisation KVM, et avons fini par l’adopter comme nouvelle plateforme par défaut.

Grâce à l’utilisation des moyens de démarrage « raw » et « grub », nos clients peuvent désormais démarrer des noyaux et images personnalisées, ne se limitant plus aux systèmes préparés par nos équipes. Nous avons également pu supporter les noyaux officiels des systèmes, plutôt que de nous limiter à des noyaux hébergés par Gandi.

À l’occasion de la mise en place de la nouvelle architecture de centre de données au sein de notre nouveau centre parisien, FR-SD3, nous avons revu nos choix de technologies de virtualisation.

Nous avons essayé de mettre en place sur notre plateforme Xen les mêmes fonctionnalités de personnalisation des noyaux et des images que celles offertes sur notre plateforme HVM. Nous avons alors constaté des gains de performances tout en simplifiant nos procédures de maintenance, qui désormais transparentes pour les utilisateurs dans la très grande majorité des cas.

La conclusion de cet exercice a été plutôt claire, même si étonnante : nous devrions remettre l’accent sur Xen, plutôt que de continuer à développer notre plateforme HVM.

Nous avons donc pris les décisions suivantes :

  • Toutes les nouvelles images système seront disponibles sur la plateforme Xen uniquement ;
  • Les nouveaux centres de données ne supporteront pas la plateforme HVM ;
  • Toutes les images HVM et tous les noyaux spécifiques pour la plateforme HVM sont désormais marqués comme dépreciés ;
  • Tous les clients utilisant des images HVM sont invités à migrer vers Xen.

Nous contacterons tous nos clients utilisant des serveurs sur HVM directement par email dans les jours et semaines à venir pour leur donner des instructions de migration vers Xen. Le processus de migration est extrêmement simple et deviendra obligatoire lors de la migration des serveurs à partir de FR-SD2.

Toute notre documentation en ligne a été mise à jour pour refléter cette nouvelle direction, et explique le processus de migration de HVM vers Xen, ainsi que les étapes à suivre pour utiliser le moyen de démarrage « grub » pour les serveurs qui utilisaient des noyaux hébergés par Gandi.

Nous vous recommandons de consulter les articles liés à l’utilisation de « grub », et la liste des images officielles supportées :

 

Notre équipe de support hébergement se tient à votre disposition pour répondre à vos questions ou vous aider à effectuer votre migration si nécessaire.

Laisser un commentaire

    monnom

    a lire cet article on voit a quel point vous tatonnez avec votre infrastructure alors que vos clients sont deja sur l’un ou l’autre systeme, et derriere le client se debrouille quand vous rendez une migration obligatoire … c’est pas vraiment le genre de service qu’on attend d’un hebergeur , on voudrait surtout ca fonctionne correctement sans avoir a bidouiller … si vous faites des tests faites les en interne plutot que de nous prendre pour des cobayes , c’est inadmissible

      Bonjour, merci pour ce feedback.
      Les technologies évoluent en permanence et nos offres évoluent également pour s’adapter à vos attentes. Tout ceci implique des évolutions de nos infrastructures. Nous avons bien entendu fait des tests en interne et ce pendant 3 ans, pendant lesquels nous avons pris les décisions qui nous paraissaient les meilleures en fonction des informations disponibles à l’instant T.
      Les récentes évolution de XEN nous ont finalement convaincu de l’adopter et nous sommes bien conscients que ce n’est pas l’idéal pour nos clients de forcer une migration, mais c’est un mal nécessaire pour vous offrir un service toujours plus performant.
      N’hésitez pas à vous rapprocher de notre service client si vous avez besoin d’aide dans cette migration, nous sommes là pour vous aider.