Cent-trente-cinq !

19.11.2018 - écrit par  dans Le Bar de Gandi

L’année 2018 touche à sa fin. Dans quelques semaines débutera la valse des cadeaux à acheter, des sapins à décorer, des menus  à peaufiner, et sans avoir le temps d’y penser, nous serons en 2019…  C’est bientôt l’heure des bilans et tandis que je commence à rassembler les données, un chiffre m’a sauté aux yeux : le nombre de nouveaux arrivants chez Gandi en 2018. Vingt-sept.

Vingt-sept personnes ont rejoint nos équipes depuis le début de l’année, un sacré challenge pour une PME de 100 personnes, en terme d’intégration, de culture d’entreprise et de transmission des connaissances.

Bien entendu, ces recrutements ne se sont pas faits au hasard. Comme de nombreuses entreprises, nous avons traversé une crise de croissance qu’il nous a fallu gérer, au beau milieu de migrations de centres de données et de plateforme. Et tandis que toutes les équipes étaient mobilisées pour franchir ce nouveau cap, nous avons recruté près de 30 personnes en moins d’un an. Il ne s’est pas forcément toujours agi de créations de poste, d’ailleurs, nous avons également dû remplacer des « Gandiens historiques » que la vie a entraîné vers d’autres cieux.

Nous avons dû roder nos méthodes de recrutement. Nous avons créé une page sur Welcome to the Jungle pour publier nos annonces, nous avons vu des dizaines de candidats, certains plusieurs fois, et mobilisé un grand nombre de Gandiens dans la sélection des profils. Et quelle sélection ! Nous avons tâché de varier les profils, et d’intégrer des débutants pour bousculer nos réflexes de vieux routards et apporter un regard neuf sur nos métiers.

Il nous a fallu également travailler sur l’intégration de tous ces nouveaux Gandiens ! Nous avons instauré un « Newcomers Lunch » mensuel, pour accueillir les nouveaux arrivants autour d’un repas partagé, amélioré les outils de communication interne et multiplié les évènements pour permettre aux équipes de se rencontrer et d’échanger.

En terme d’organisation, nous avons connu une véritable crise du logement : faute de pouvoir pousser les murs, nous avons dû réorganiser nos bureaux, couper des salles de réunion en deux pour disposer de suffisament d’espace pour organiser nos différentes réunions d’équipes et racheter des mugs par dizaines (sans parler de l’augmentation de notre consommation de café !).

De  la richesse de ces nouveaux profils et des échanges qui n’ont pas  manqué de se produire au sein des équipes, nous avons vu naître de nouvelles idées, de nouveaux projets, de nouvelles synergies. Nous avons  grandi, appris, progressé, et cela n’est pas fini : la dynamique est enclenchée et porte déjà ses fruits.

Nous avons accéléré sur l’ajout de fonctionnalités et les corrections des bugs de #gandiV5 et nous allons annoncer très prochainement la sortie de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux produits d’hébergement. Plus globalement, nous avons restructuré notre équipe de management, en l’enrichissant de profils experts qui vont nous permettre de franchir les prochaines étapes de notre développement. D’ailleurs, ces nouveaux recrutements nous ont également permis de féminiser notre équipe de management, puisque nous avons doublé le nombre de femmes !

Parmi ces derniers recrutements, une création de poste sur une fonction marketing, petite révolution chez Gandi, qui nous permettra d’améliorer encore nos produits  et d’accéler sur la création de nouvelles offres… mais nous vous en parlerons dans un prochain billet.