Journée Mondiale de la Sauvegarde des Données Informatiques

31 Mar, 2020  - écrit par  dans Simple Hosting

Nous sommes le 31 Mars, et aujourd’hui c’est la Journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques. A cette occasion, nous lançons une saga en trois volets des bonnes pratiques pour la sauvegarde de vos données.

Une sensibilisation d’autant plus importante en ces temps tourmentés, où une stratégie de sauvegarde bien définie pourrait vous être utile. Vous pouvez également compter sur la mobilisation des équipes Gandi pour veiller au bon fonctionnement de vos services.

La Journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques

Si vous n’avez pas encore effectué de sauvegarde de votre smartphone et votre ordinateur, arrêtez votre lecture et faites-le dès maintenant. Ok ? Parfait.

Maintenant, pour les mêmes raisons qui vous poussent à sauvegarder vos données personnelles et celles de votre entreprise en cas d’incendie, de tremblement de terre, de panne de courant, etc., n’oubliez pas que la sauvegarde de votre site web est tout aussi importante. Pensez aux heures passées sur votre site jusqu’à présent, puis pensez à tout ce travail qui a été effacé parce que vous n’avez pas fait de sauvegarde.

Avec une instance de Simple Hosting chez Gandi, vous pouvez intégrer les Snapshots dans votre stratégie de sauvegarde, vous permettant de revenir à un état précis de vos données. Mais cela ne doit être fait qu’en complément d’une sauvegarde additionnelle sur au moins un autre support, à faire régulièrement. Si vous vous posez encore la question, voici les possibles menaces…

Les scénarios les plus pessimistes

Au cas où vous auriez encore des doutes quant à l’importance de la sauvegarde de votre site, examinons les pires scénarios.

Un CMS compromis

Les instances de Simple Hosting sont majoritairement utilisées pour héberger des CMS (Content Management System, comme WordPress). Le moindre manque de vigilance sur une seule mise à jour de logiciel et un code malveillant peut se glisser dans le code de votre logiciel CMS. Dans ce cas, il est alors préférable de tout effacer et de tout recommencer. Très simple si une sauvegarde est à votre disposition, mais tout de suite beaucoup plus compliqué si ce n’est pas le cas.

Une erreur dans la mise à jour du CMS

D’autre part, même lorsque vous effectuez régulièrement les mises à jour du CMS, une erreur peut se produire. Votre thème personnalisé peut ne plus répondre, les versions peuvent être incompatibles ou un problème de connexion peut compromettre la mise à jour.

Une suppression accidentelle de fichiers

Il suffirait que votre doigt ripe sur la touche « Suppr » pour que, pouf, d’un coup d’un seul, tout votre site disparaisse…. Bon ok, si on veut être plus réaliste, ils nous arrivent parfois de supprimer des fichiers que nous pensons sans importances, qui ne resserviront plus, mais qui finissent par avoir un un intérêt.

Un oubli du renouvellement

Nous n’avons aucun doute sur le fait que vous tenez à jour un calendrier de renouvellement pour chacun de vos produit (vous pouvez même essayer d’activer le renouvellement automatique pour ne pas avoir à vous en soucier), mais soyez conscient que si vous manquez la date d’expiration de votre instance, vous pourriez perdre vos données. Bien sûr, nous vous informons avant la date d’expiration, après quoi il vous reste encore deux semaines après l’expiration pour renouveler…mais nous savons aussi qu’un oubli est vite arrivé.

Le mantra de votre stratégie de sauvegarde

Voyons maintenant comment définir une stratégie efficace à partir du mantra de la sauvegarde : « 3-2-1 »

3 sauvegardes sur au moins
2 supports dont
1 stocké « ailleurs »

Reprenons chacun des éléments un par un pour comprendre précisément les enjeux de chacun.

Disposer d’au moins 3 copies de vos données

En plus de la copie initiale que vous utilisez, il s’agit d’avoir au minimum deux copies de ces données. Ainsi vous diminuez grandement le risque de perte, lié à un incident ou à une mauvaise manipulation.

Cependant cela ne suffit pas à garantir un bon niveau de sécurité.

Répartir ses données sur 2 supports distincts

Si vous sauvegardez vos données sur le même disque, vous n’êtes pas protégé en cas de défaillance matérielle de celui-ci. D’où l’importance de prévoir un autre support pour stocker une ou plusieurs copies de vos données. Cela peut être une clé USB, un disque dur externe ou un Serveur NAS par exemple.

1 copie de sauvegarde distante

Enfin, il est critique de disposer d’une sauvegarde distante également, en cas de problème majeur localement (dégâts des eaux, incendie). Ce dernier point est valable pour vos données stockées localement sur votre PC, en adoptant des solutions de stockage dans le Cloud telle que Nextcloud par exemple (nous y reviendrons dans le dernier volet de notre saga !). Mais il est également valable dans le sens inverse, c’est à dire que nous vous invitons à toujours disposer de copies locales de vos données stockées en ligne, tels que vos sites internet par exemple.

Sauvegarder son site internet fera d’ailleurs l’objet du 2ème volet de notre saga.

Alors suivez dès maintenant le mantra 3-2-1, et vous serez à l’abri des calamités mêmes les plus catastrophiques qui pourraient s’abattre sur vos données !