Cloud Gandi

Les serveurs Cloud Gandi en 2020 : même vision mais de nouvelles ambitions

13 Mar, 2020  - écrit par  dans Cloud

Introduction

Chers Clients Cloud Gandi,
En 2008, Gandi a été parmi les premiers à proposer des serveurs virtuels (VM) disponibles sur demande et redimensionnables à souhait.C’est ce que l’on appelle aujourd’hui l’Infrastructure as a Service (IaaS), que nous proposons toujours à travers notre service Gandi Cloud.Même si le marché est aujourd’hui largement dominé par quelques mastodontes, l’offre de serveurs virtuels imaginée il y a plus de 10 ans par Gandi est toujours l’une des plus flexible du marché.

Ces derniers mois, la refonte de notre environnement et de nos interfaces utilisateurs a été particulièrement chronophage. L’évolution des fonctionnalités en a forcément souffert. Pour nos clients Cloud l’ayant vécu, nous en sommes conscients et nous tenions à vous remercier pour votre confiance.

Malgré tout, en prenant un peu de recul sur le chemin parcouru, sur la destination vers laquelle nous souhaitons aller, et sur la route qu’il nous reste pour l’atteindre, nous gardons la même vision globale qu’au lancement du Cloud chez Gandi il y a 10 ans. Nous voulons vous proposer un service de qualité, le plus flexible et simple possible, avec la transparence qui caractérise Gandi depuis 20 ans. 

Désormais, de nombreuses possibilités s’ouvrent à nous et nous souhaitions prendre un moment pour vous partager notre vision, les possibilités existantes du Cloud Public Gandi et vous faire part des évolutions à venir à court et moyen terme.

Notre vision et notre mission

Notre vision

Si nous devons nous adapter aux nouveaux besoins et technologies, notre volonté reste de proposer une vision alternative, flexible, simple et ouverte.

  • Alternative, en intégrant dans le développement de nos services, dans leur mise à disposition, et dans leur utilisation, les valeurs de Transparence, de Respect et d’Engagement, au cœur de Gandi depuis plus de 20 ans (#Nobullshit).
  • Flexible, en vous laissant le maximum de liberté pour dimensionner vos ressources ou votre infrastructure selon vos véritables besoins. Tant sur la facturation, que la configuration technique.
  • Simple, en rendant l’accès à nos services, leur utilisation, et leur facturation aussi simple que possible. Car oui, par nature, l’administration de serveurs et d’infrastructures n’est pas à la portée de tous.
  • Enfin Ouverte, en s’intégrant avec les outils et technologies standards d’aujourd’hui, en supportant et s’engageant vis à vis des outils libres et des projets open sources.

Ces deux derniers points vont significativement nous guider dans nos développements dans les prochains mois.

Notre mission

A travers notre offre Cloud/IaaS, notre mission est de fournir des serveurs virtuels flexibles, adaptés aux besoins des entreprises qui développent et déploient des applications et sites internet.

Nous avons vocation à proposer une alternative de qualité qui s’appuie sur les valeurs qui animent Gandi depuis plus de 20 ans. C’est pour cela que, sur cette année, nous avons encore un gros travail à mener sur la standardisation des technologies qui constituent le socle de notre Cloud, afin de les faire évoluer vers les standards actuels des technologies de la communauté.
Cela se fera tout au long des prochains mois, et se fera en parallèle d’autres évolutions pour améliorer continuellement les fonctionnalités et l’utilisabilité de notre offre.

Les fonctionnalités Gandi Cloud aujourd’hui

L’ultra flexibilité comme priorité

Changer la configuration CPU/RAM à volonté 

  • La RAM, de 256Mo à 24Go, par pas de 256Mo : Ajustez la quantité de mémoire comme vous le voulez afin de disposer d’une machine bien dimensionnée, mais pas surdimensionnée.
  • Le CPU, de 1 à 16 cœurs, par pas de 1 cœur seulement, et à chaud. Vous pouvez changer le nombre de cœur CPU pour quelques heures seulement afin d’absorber un pic de charge sur votre site par exemple.

Ajouter jusqu’à 8 volumes disques à votre serveur

Sur la gestion des volumes, nous cherchons également à proposer le maximum de souplesse. Ainsi vous pouvez :

  • Créer un volume, et l’étendre ensuite jusqu’à 2To.
  • L’attacher à un serveur, ou bien l’en détacher pour le rattacher à un autre serveur localisé dans le même datacentre.
  • Attacher jusqu’à 8 volumes sur un même serveur.
  • Sur chaque volume, activer les snapshots pour conserver des versions précédentes de vos données, afin de vous prémunir d’éventuelles mauvaises manipulations. 3 options de snapshots automatiques sont possibles. Il est également possible de prendre un snapshot à la volée pour conserver un état à un moment précis.

Les IPs Publiques flottantes : IPv4 et IPv6

Vous pouvez associer sur un serveur Gandi Cloud jusqu’à 4 IPs publiques.

Si les IPv4 sont facturées, mais les IPv6 sont quant à elles gratuites. Vous pouvez d’ailleurs choisir de n’utiliser qu’une (ou plusieurs) IPv6 pour votre serveur. Les IPs sont flottantes au sein d’un même centre de données. C’est à dire que vous pouvez déplacer une IP (v4 ou v6) d’un serveur à un autre.

Le réseau privé : Gratuit et inclus avec vos serveurs

En mettant en place un réseau privé entre certains de vos serveurs, vous pouvez isoler d’internet certains services ou machines, afin d’en garantir le meilleur niveau de sécurité.

Aujourd’hui le réseau privé est inclus avec n’importe quel serveur Cloud Gandi, et est totalement gratuit. La seule condition étant de localiser les serveurs à relier sur le même centre de données.

Les évolutions à venir

À court terme

De visibilité sur votre consommation

Nous devons travailler sur l’affichage des coûts des ressources Cloud, pour être plus transparents, et donc vous donner plus d’information afin de comprendre et réguler votre utilisation au plus près de vos besoins.

Créer un serveur avec une configuration entièrement personnalisée

Même s’il est déjà possible de modifier intégralement la configuration de n’importe quel serveur créé à partir d’un modèle proposé à la création, nous allons remettre en place la possibilité de personnaliser le serveur dès sa création.

Possibilité de tester gratuitement un serveur Cloud Gandi

Nous allons remettre en place un système d’essai gratuit de nos serveurs Cloud. Pour limiter tout risque d’abus, nous conserverons malgré tout une validation manuelle et humaine des demandes.

Répulsion de volumes à la création ? 

Cette fonctionnalité existait en ‘best effort’ dans la version v4 du Cloud. Elle était peu utilisée, aussi nous avons fait le choix de la retirer de l’interface lors du passage à v5. À la suite de premiers retours, il n’est pas exclu de la proposer à nouveau. Si cela vous était utile, n’hésitez pas à nous faire signe sur le forum Gandi Cloud: https://talk.gandi.cloud/

Augmentation de la mémoire RAM maximale sur les serveurs

Sans proposer des serveurs à 1To de RAM, nous allons augmenter la capacité maximale des serveurs (aujourd’hui 24Go) pour répondre à l’évolution des usages et de vos besoins.

A moyen terme

Intégration dans v5 de notre solution de load balancing

Nous disposons de notre propre solution de caching et de load balancing. Elle s’appuie sur le couple Varnish/HAProxy.Présente en tant que ressource « WebAcc » dans l’interface Cloud v4, nous allons l’intégrer sur la plateforme Cloud v5 dans les prochains mois. Cette option vous permettra d’améliorer la disponibilité de vos services et d’en simplifier les maintenances.

Évolution vers OpenStack

Nous avons débuté il y a plusieurs semaines un travail considérable de l’évolution du socle de notre service Cloud vers la suite OpenStack. Aujourd’hui, OpenStack est le standard open source pour le déploiement et la gestion de ressources Cloud. En s’appuyant sur ce nouveau socle nous pourrons:

  • Vous permettre de déployer une VM  avec vos propres images de VM.+ Vous permettre d’utiliser des outils standards pour la gestion et le provisioning de vos VMs (par exemple Terraform).
  • Mettre en place un système de facturation plus souple et plus prédictible, et vous donner plus de choix sur la façon de consommer le service Cloud.
  • Construire de nouveaux services, des conteneurs, ou bien même des infrastructures de conteneurs à la demande…

Cette transition nécessite encore plusieurs mois de travail et sera transparente pour les clients dans un premier temps. Cela va nous permettre de nous intégrer facilement dans l’écosystème d’outils Cloud actuel, de développer plus facilement et plus rapidement de nouvelles offres et fonctionnalités.

Conclusion

Cela fait beaucoup de défis et de belles perspectives pour le Cloud Gandi en 2020 et même après !
Enfin toute cette liste n’étant pas exhaustive, n’hésitez pas:

  • À venir échanger avec nous sur cette plateforme de discussions : https://talk.gandi.cloud/,
  • À nous faire vos retours, qu’ils soient positifs ou négatifs (tant qu’ils restent constructifs !), à nous proposer vos idées et à nous soumettre vos problématiques.
  • Enfin, à découvrir la nouvelle page présentant les serveurs Cloud Gandi : https://www.gandi.net/fr/cloud

L’équipe Gandi Cloud

Laisser un commentaire
    Francis CROCHOT

    Bonjour,

    l’option FreeBSD est indisponible sur le datacenter de Bissen.
    Pourquoi l’avoir retiré?
    Elle reste pourtant disponible sur les DC en France.

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement.