Démarrer sur le web

Gandi détient-il le nom de domaine que je recherche ?

Vous avez l’idée parfaite pour un site internet. Vous vous rendez sur le site de votre bureau d’enregistrement préféré et vous saisissez votre nom de domaine dans la barre de recherche. Mais votre cœur se serre à la vue de la mention « semble déjà enregistré ».

C’est à ce moment précis que vous découvrez un lien appelé « Voir le WHOIS ». Vous entrez le nom de domaine que vous voulez, vous obtenez des résultats et une analyse rapide s’affiche :

Bureau d'enregistrement : GANDI SAS

Gandi est-il le propriétaire de mon nom de domaine ?

Démystifions cela une fois pour toutes : non. 

Lorsque le bureau d’enregistrement d’un nom de domaine est répertorié comme étant « GANDI SAS », cela signifie que le nom de domaine est enregistré chez Gandi mais cela ne signifie pas que nous en sommes propriétaires.

Je vous comprends, avec tous ces termes : bureau d’enregistrement, registre ou encore titulaires, c’est compliqué de s’y retrouver.

Voici une petite explication de comment ils fonctionnent : 
 
Titulaire 🛒
Achète auprès de
Bureau d’enregistrement 🛒
Achète auprès de
Registre

Un titulaire est le propriétaire réel d’un nom de domaine. Le bureau d’enregistrement est un vendeur accrédité de différents noms de domaine provenant de divers registres. Un registre est autorisé par l’ICANN (dans le cas des gTLD) ou par les gouvernements (dans le cas des ccTLD) à vendre des noms de domaine en fonction de leur extension.

Le fonctionnement est le suivant : les registres gèrent et vendent les extensions de noms de domaine dont ils sont responsables. Les bureaux d’enregistrement sont accrédités par plusieurs registres pour vendre des noms de domaine dans chacune de leurs extensions spécifiques. Cela fait d’un bureau d’enregistrement un endroit où vous pouvez obtenir n’importe quel nom de domaine souhaité. La plupart du temps, les registres vendent des noms de domaine à des bureaux d’enregistrement qui les vendent aux utilisateurs finaux. Certains registres vendent des nom de domaine directement aux clients, mais c’est l’exception et non la règle.

Qu’est ce que WHOIS ?

Techniquement, WHOIS est un protocole. Mais globalement, son nom désigne ce à quoi il sert (Who is), c’est-à-dire une base de données (ou plutôt un regroupement de bases de données) de toutes les informations sur l’enregistrement de tous les noms de domaine.

Traditionnellement, WHOIS est utilisé dans une interface de ligne de commande, mais il existe maintenant de nombreuses versions en ligne et même des applications pour smartphones qui permettent d’effectuer des requêtes WHOIS.

Quelles informations sont fournies par WHOIS ?

Les informations exactes que vous trouverez depuis WHOIS varient selon l’extension du nom de domaine et même selon le bureau d’enregistrement. Cependant, voici ce que vous verrez généralement lorsque vous ferez une recherche WHOIS :

  • Informations sur le Bureau d’enregistrement
    Cela comprend le serveur WHOIS du bureau d’enregistrement et l’URL du site web du bureau d’enregistrement. Vous y trouverez également le nom du bureau d’enregistrement, son numéro d’identification IANA et ses coordonnées (adresse mail et numéro de téléphone) si vous avez besoin de signaler l’utilisation abusive du nom de domaine.
  • Dates de mise à jour, de création et d’expiration
    Il y a trois dates listées dans une entrée WHOIS : elles vous indiquent la date où le nom de domaine a été créé (la « date de création »), la date de la dernière mise à jour du nom de domaine (la « date de mise à jour ») et la date d’expiration du nom de domaine (la « date d’expiration de l’enregistrement du bureau d’enregistrement »).
  • Statut du domaine
    Le nom de domaine peut avoir plusieurs statuts différents qui peuvent désigner différentes choses. Les plus courants sont « clientTransferProhibited » (Interdiction du transfert du client)), qui signifie que le transfert vers un autre bureau d’enregistrement est « bloqué », « autoRenewPeriod » (Période de renouvellement auto), qui signifie que le domaine a expiré mais peut encore être renouvelé, « redemptionPeriod » (Période de rachat), qui signifie que le domaine a expiré et ne peut plus être renouvelé mais qu’il lui reste un délais pendant lequel le propriétaire peut payer des frais plus élevés pour « restaurer » le domaine, et « pendingDelete » (En cours de suppression), qui signifie que le domaine a expiré et ne peut plus être renouvelé ni restauré.
  • Information de contact
    Ensuite, le point plus controversé, il y a les coordonnées fournies au bureau d’enregistrement pour chacun des trois contacts du nom de domaine : titulaire (le propriétaire), administrateur et technique. Ces informations comprennent le nom, le nom de la société, l’adresse postale, le numéro de téléphone et l’adresse mail.
  • Serveurs de nom 

Pourquoi le WHOIS ne donne-t-il pas un vrai nom et une vraie adresse ?

Il existe deux raisons possibles pour lesquelles vous ne voyez pas le nom ou l’adresse de la personne lorsque vous faites un WHOIS pour le nom de domaine que vous souhaitez.

La confidentialité WHOIS

De nombreux bureaux d’enregistrement proposent un service qui insère une autre adresse générique à la place des informations sur le propriétaire. Vous verrez souvent le nom de ce service et une adresse proxy appartenant à l’entreprise figurer dans la liste de tous les contacts du nom de domaine.

RGPD

En 2018, l’Union européenne a mis en œuvre le Règlement Général sur la Protection des Donnés (RGPD), qui restreint la capacité des entreprises à publier des données personnelles, et les informations précédemment publiées dans les listes WHOIS ne peuvent être rendues publiques en vertu du RGPD (sauf si une exception est accordée)

C’est pourquoi la mention « REDACTED FOR PRIVACY » remplace le plus souvent les véritables coordonnées, même si le nom de domaine que vous recherchez n’a rien à voir avec l’Europe.

En savoir plus sur RGPD et WHOIS

Dissimulation de l’email

De plus, comme les spammeurs peuvent récupérer les adresses mail à partir des requêtes WHOIS pour créer des listes de diffusion, la majorité des bureaux d’enregistrement proposent également un moyen de ne pas afficher votre véritable adresse mail.

Toutefois, les adresses mail qui remplacent ces adresses électroniques seront redirigées vers le propriétaire réel du nom de domaine. C’est un peu comme lorsque vous voyez des adresses électroniques cachées sur des sites comme Craigslist.

Comment contacter le propriétaire du nom de domaine que je souhaite joindre ?

En supposant que le domaine que vous cherchez, possède des informations de contact qui sont « REDACTED FOR PRIVACY », ou qui utilise une sorte de service de confidentialité WHOIS, comment joindre le propriétaire de nom de domaine ?

Votre meilleure approche est d’envoyer un mail à l’adresse électronique indiquée, même si elle vous semble étrange.

Si vous ne recevez pas de réponse, c’est probablement car le propriétaire du nom de domaine n’est pas désireux de vous parler.

Que faire si j’ai une plainte à formuler concernant un nom de domaine ?

Il est possible que vous essayiez de contacter le propriétaire ou l’administrateur d’un nom de domaine non pas parce que vous êtes intéressé par le domaine en lui-même, mais parce qu’il est utilisé pour vous envoyer du courrier indésirable, pour vous escroquer ou publier du contenu illégal ou nuisible.

Si c’est le cas, vous devez vous adresser à l’équipe chargé des abus du bureau d’enregistrement. Vous trouverez leurs coordonnées en haut de la liste WHOIS.

Procédure de divulgation des données de contact du nom de domaine

Il existe également une procédure spécifique que vous pouvez suivre dans le cas d’une demande légitime de données de contact. Notre équipe juridique examine et approuve ces demandes sur la base de critères définis dans les lois applicables.

Pour en savoir plus sur la manière d’introduire ce type de demande