Astuces pour les professionnels du web

Quelles différences entre une adresse IP partagée et une adresse IP dédiée ?

gandi_news_gandicloud-vps_GENERIC ip dédiée ip partagée

L’hébergement est un aspect incontournable dans le processus de construction d’un site web. Sans hébergement, pas de possibilité de mettre des fichiers à disposition en ligne, de proposer du contenu à des visiteurs, donc pas de site.
Au moment de faire le choix d’une solution d’hébergement, vous aurez très certainement à arbitrer entre une adresse IP dédiée ou une adresse IP partagée. Il est donc nécessaire de bien comprendre la différence entre ces deux options et savoir quelle sera la portée de ce choix.

Qu’est-ce qu’une adresse IP ?

Rappelons dans un premier temps ce qu’est l’adresse IP avant de s’interroger sur sa capacité à être partagée ou dédiée.

L’adresse IP, pour “Internet Protocol”, fait référence à un usage élémentaire dans le fonctionnement du réseau, le fait de désigner chaque machine connectée par une série de nombres afin que les autres ordinateurs puissent le trouver et être trouvés par lui. C’est par ce protocole que se construit le réseau des réseaux qu’est Internet.

Quel est le lien avec le nom de domaine ?

Bien évidemment, lorsque vous recherchez un site en particulier, vous n’avez pas à spécifier cette série de nombres pour permettre à votre navigateur d’accéder à votre requête. Vous vous contentez de donner un nom de domaine, plus facile à retenir, pour atteindre le site web souhaité.

Voilà donc une illustration de la différence entre “le web” et “internet”. Le web permet de distribuer du contenu à des navigateurs web. Internet est un réseau de réseaux d’ordinateurs préexistant au web. Ce n’est que par l’aide du DNS, “Domain Name System” que le web peut faire reposer un réseau avec des noms de domaine, “mot”(point)com, net, fr… utilisable par des humains. Cette nuance est fondamentale.

 L’adresse IP est-elle liée à l’hébergement ?

Si vous souhaitez que le contenu hébergé soit trouvé et consulté, oui. Quel que soit le nom de domaine que vous choisirez [lien : https://www.gandi.net/fr/domain], vous aurez besoin qu’une adresse IP puisse faire le lien entre votre nom de domaine et votre site web.

L’adresse IP dira aux navigateurs à quel ordinateur se connecter pour accéder à votre site web. Cette adresse IP est donc essentielle pour vous permettre d’utiliser efficacement votre hébergement.

Une adresse IP peut-elle être partagée ?

La question est légitime : si une adresse IP correspond à un “emplacement” particulier sur Internet et que cette correspondance exclusive permet de trouver sans ambiguïté un site web, comment peut-on concevoir de partager cette adresse ? Et avec qui ?

Il se trouve que l’adresse IP n’établit pas une relation exclusive avec un site web. De la même manière qu’il est possible d’avoir plusieurs dossiers dans un ordinateur, un serveur, qui n’est finalement qu’un ordinateur hébergeant un site web, peut accueillir plusieurs sites. Plusieurs sites internet, parfois même des centaines, peuvent être contenus sur un même support physique et donc partager la même adresse IP.
Il fut un temps où le partage d’une même adresse IP signifiait que l’hébergement était également partagé, avec les mêmes ressources, mémoire, processeur, etc… entre des sites qui n’avaient pas forcément grand chose à voir entre eux. Ainsi, un site exigeant des ressources importantes le faisait au détriment des autres.
Désormais, le partage d’une IP n’est que rarement synonyme de partage des autres ressources. Les hébergeurs proposent des serveurs dédiés ou des conteneurs dotés d’équilibreurs de charge liés à une même adresse IP. Les inconvénients de l’hébergement partagés ne sont donc plus d’actualité.

Pourquoi partager une adresse IP ?

Il y a des raisons parfaitement recevables pour choisir de partager une adresse IP.
La première est liée au coût. En effet, les adresses IP étant une ressource limitée (au moins pour IPv4), une adresse IP dédiée est souvent un service facturé.
L’autre raison est liée à la sécurité et aux attaques DDoS en particulier, les équilibreurs de charge évoqués plus haut permettant d’en atténuer les effets.

Les inconvénients d’une IP partagée

Même si les inconvénients liés à l’hébergement mutualisé et au partage de ressources ont été gommés, certaines situations peuvent encourager à opter pour l’IP dédiée.

Réputation de l’IP partagée

Si vous avez l’intention d’envoyer des e-mails depuis votre hébergement, veillez à vérifier que la réputation de l’IP ne nuise pas à leur bonne réception. En effet, certaines messageries peuvent bannir certains envois sur la base de l’adresse IP du serveur mail pour peu que celle-ci soit identifiée comme émettrice de spams. Même si vous n’avez rien à voir avec ces envois abusifs, votre adresse IP verra sa réputation entachée par ces pratiques.

Adresse partagée et attaques DDoS

Nous l’avons évoqué plus haut, si votre site est victime d’une attaque DDoS, “Distributed Denial of Service”, qui consiste à surcharger le fonctionnement de vos services en le saturant de requête, les équilibreurs de charge participeront à en réduire les effets. Mais si votre site n’est pas directement ciblé mais partage l’IP d’une cible de cette cyberattaque, vous serez également affecté et votre site subira les dommages collatéraux de cet évènement.

Une IP partagée porte-t-elle préjudice au référencement ?

C’est l’un des arguments que l’on peut rencontrer en défaveur de l’IP partagée, mais qui n’est pas avéré : on pourrait en effet penser qu’un site partageant une IP avec d’autres et ayant des pratiques de spam pourrait nuire au SEO de ses “voisins”. Il n’en est rien, le fait de partager ou non une adresse IP n’a aucun impact sur le référencement de votre site.

Qu’est-ce qu’une adresse IP dédiée ?

Au contraire d’une adresse IP partagée, l’adresse IP dédiée ne fait référence qu’à un seul site web et à nulle autre ressource en ligne. Cette situation a ses avantages mais peut présenter également des inconvénients.

Les avantages d’une adresse IP dédiée

Jusqu’ici, le principal avantage de l’adresse IP dédiée résidait dans le fait que les ressources du serveur étaient elles aussi dédiées à un seul site. Comme nous l’avons évoquer précédemment, cet argument en faveur de l’adresse IP dédiée n’a plus lieu d’être. Désormais, le principal avantage d’une telle situation est le contrôle qu’offre une adresse dédiée sur la réputation de l’IP pour l’envoi de mail, si bien sûr l’adresse IP n’est pas déjà identifiée comme liée à des pratiques de spam au moment où vous la dédiez à votre site. Dans cette situation, il n’y a en effet pas de risque, ou très peu, qu’un autre site vienne entacher la réputation de votre IP par des activités de spam.

Les inconvénients d’une adresse IP dédiée

La principale limite de cette solution est le surcoût qu’elle peut engendrer. La principale raison de ce surcoût est le nombre limité d’adresses IPv4 (232 , soit 4,3 milliards environ) qui n’aura plus lieu d’être quand le protocole IPv6 et ses 2128 possibilités d’adresses sera complètement déployé.

L’autre limite de la solution de l’adresse IP dédiée est la nécessité de cacher cette adresse IP derrière une adresse proxy via Cloudflare par exemple pour éviter ou au moins réduire l’impact d’éventuelles attaques DDoS.

Conclusion : adresse IP dédiée ou adresse IP partagée ?

Le choix d’une adresse IP dédiée ou partagée vous appartient donc au moment de choisir votre hébergement et le lier à votre nom de domaine.

Une adresse IP partagée induit la mise en commun d’un même identifiant pour plusieurs (voire plusieurs centaines) de sites totalement indépendants les uns des autres, sans qu’ils n’aient à partager les ressources du serveur (processeur, bande passante, mémoire…). Ces “voisins d’IP” sont donc autonomes et leurs performances ne dépendent en rien de l’activité des autres sites.

Si cette solution est moins onéreuse, le choix d’une adresse IP partagée a toutefois ses limites puisque ce partage peut exposer votre site à des attaques DDoS visant des sites ayant la même adresse IP. L’autre désavantage de cette option est la nécessité de surveiller la réputation de cette adresse IP lorsque l’on veut envoyer des e-mails. Cette réputation peut en effet être entachée par d’autres sites disposant de la même adresse IP et menant des campagnes de spam identifiées par les services de messageries et porter préjudice à la délivrabilité de vos envois. En revanche, le partage d’une adresse IP n’aura pas d’impact sur votre SEO quel que soit le comportement des autres sites.

La solution de l’adresse IP partagée est donc une option à prendre en considération si on n’est pas contraint d’envoyer massivement des e-mails et que l’on a besoin d’avoir la main sur la réputation de l’adresse IP pour assurer la portée de ces e-mails.

Gandi vous offre la possibilité d’héberger votre site avec une adresse IP dédiée ou avec une adresse IP partagée. Notre offre de base vous donne accès aux avantages d’une adresse partagée sans limitation des performances de votre site. Vous bénéficiez également d’un nom de domaine, deux adresses e-mail et un certificat SSL gratuit.

Si votre activité nécessite une adresse IP dédiée, vous pourrez en profiter avec la solution GandiCloud VPS qui vous permet de disposer d’un serveur virtuel privé. Avec GandiCloud VPS, vous contrôlez l’infrastructure de votre hébergement.