Fermeture de FR-SD2 : plan de migration

29.08.2017 - écrit par  dans Cloud

Un commentaire

Nous avions annoncé la fermeture de FR-SD2 ainsi que les grandes lignes du plan de migration de vos ressources. Aujourd’hui, nous sommes en mesure de vous communiquer plus de détails au sujet du plan de migration, grandement adapté aux besoins exprimés par nos clients ces dernières semaines, notamment avec une nouvelle date de fermeture de FR-SD2, décalée au 29 décembre 2017 et le maintien, pour la plupart des clients impactés, de leurs adresses IP publiques.

Il est important de noter que la migration entre centres de données n’aura pas d’impact supplémentaire sur votre facturation, ni sur votre consommation de bande passante. Pour rappel, toutes les ressources Cloud (IaaS) et Simple Hosting (PaaS) devront être migrées vers nos nouveaux centres de données FR-SD3 (déjà ouvert), FR-SD5 ou FR-SD6 (tous deux en cours de préparation), avant le 29 décembre 2017.

Nous vous invitons à consulter avec attention le plan de migration ci-dessous et à nous contacter en cas de doute.

 

Plan de migration pour les serveurs et ressources Cloud (IaaS)

Notre plan de migration pour Cloud (IaaS) se divise en 4 phases :

  1. Migration manuelle à partir du 22 mai 2017
  2. Migration de disques détachés à partir du 11 septembre 2017
  3. Migration de serveurs en 2 clics à partir du 2 octobre 2017
  4. Migration forcée par nos équipes à partir du 29 novembre 2017

 

Phase 1 : Migration manuelle – démarrée le 22 mai 2017

La phase 1 de notre plan de migration a débuté en mai dernier, lors de notre première communication concernant la fermeture du centre de données FR-SD2. Nous avions alors invité nos clients à migrer leurs ressources manuellement.

 

Phase 2 : Migration de disques détachés – à partir du 11 septembre 2017

Dès l’activation sur notre site web et sur l’API de la fonctionnalité de migration des disques détachés, nos clients pourront effectuer la migration de leurs disques vers le centre de données FR-SD3 dans un premier temps, mais aussi vers FR-SD5 ou FR-SD6 dès qu’ils seront disponibles. Les snapshots, quand ils existent, seront migrés en même temps que le disque.

Cette fonctionnalité est très intéressante pour les clients souhaitant maîtriser complètement la disponibilité de leurs services, comme pour ceux ayant pris l’habitude de créer de nouveaux serveurs à partir d’une image disque personnalisée.

Une fois la migration d’un disque finalisée, il vous sera possible de l’attacher à un serveur existant ou fraîchement créé, sur le centre de données destinataire.

Voici, par exemple, la procédure de migration vous permettant de maîtriser la période d’indisponibilité de vos services :

  • Créer un serveur sur le centre de données de votre choix,
  • y associer des adresses IPs en avance,
  • migrer votre ou vos disques,
  • les attacher à votre nouveau serveur en prévoyant à l’avance les changements de DNS nécessaires.

Attention, n’oubliez pas que la migration d’un disque système lié à la plate-forme HVM nécessite des modifications préalables pour l’adapter à la plateforme Xen. Nous vous recommandons de consulter la documentation pour préparer correctement vos disques. Sachez qu’en cas de non-modification de ces paramètres en amont de la migration, les options « kernel » et « cmdline » de votre disque seront automatiquement mises à jour pour fonctionner sur Xen. Ceci pourrait entraîner un dysfonctionnement de votre serveur et une potentielle indisponibilité de vos services.

Enfin, sachez que la copie des disques prendra environ 1 minute par Go de stockage. Ce délai peut être légèrement plus court ou plus long en fonction du nombre de copies concurrentes.

 

Phase 3 : Migration de serveurs entiers – à partir du 2 octobre 2017

Dès l’activationsur notre site web et sur l’API de la fonctionnalité de migration de serveurs , il vous sera possible de déplacer un serveur, et toutes les ressources associées, vers un nouveau centre de données en deux étapes (deux clics).

Lors du premier clic, les disques attachés au serveur seront copiés dans le centre de données de destination, sans changement ni impact sur le serveur source, qui restera fonctionnel et disponible sur le centre de données FR-SD2. À la finalisation de la copie, un email vous sera envoyé vous donnant le feu vert pour conclure la migration du serveur, avec le second clic.

Attention, cette deuxième étape entraînera :

  • L’arrêt de votre serveur,
  • la vérification de la synchronisation des données entre les disques (et la complétion le cas échéant),
  • la création des ressources dans le centre de données sélectionné.

Lorsque les ressources seront prêtes, le nouveau serveur sera démarré dans le nouveau centre de données, avec les mêmes caractéristiques et les mêmes adresses IPv4 et IPv6. La répulsion de disques sur différentes unités de stockage sera également respectée.

La durée de l’indisponibilité peut varier en fonction de la quantité de données à synchroniser. Ainsi, plus le volume de données aura changé entre la fin de la première étape et le début de la deuxième, plus longue sera la synchronisation (estimation 1 min par Go copié). Il est donc recommandé d’initier la deuxième étape dès la réception de la notification de fin de première étape. Votre serveur sera ainsi disponible plus rapidement.

Avant d’effectuer votre migration, nous rappelons que les clients disposant de serveurs sur notre plateforme HVM, doivent au préalable migrer ou préparer la migration vers la plateforme Xen, puisque notre plateforme HVM n’est pas disponible sur nos nouveaux centres de données. Nous vous invitons à consulter la documentation pour préparer correctement vos serveurs. Sachez qu’en cas de non-modification de ces paramètres en amont de la migration, les options « kernel » et « cmdline » seront automatiquement mises à jour pour fonctionner sur Xen. Ceci pourrait entraîner un dysfonctionnement de votre serveur et une potentielle indisponibilité de vos services.

Notes importantes :

  1. Sachez que cette méthode ne vous permet pas de choisir le centre de données vers lequel sera migré votre serveur. Notre système déterminera automatiquement le centre de données de destination, en fonction de l’adresse IP publique assignée à votre serveur source. Cela signifie que la migration de certains serveurs ne pourra pas être initiée avant l’ouverture des centres de données FR-SD5 et FR-SD6. Nous préviendrons par email les propriétaires des serveurs concernés dès l’ouverture de ces centres de données.
  2. Cette migration automatique peut ne pas être possible pour certains serveurs. Notamment, les serveurs connectés à des Web Accelerators ou à des réseaux privés virtuels. Les clients concernés seront contactés directement par nos équipes.
  3. Certains serveurs disposant de plusieurs adresses IP publiques pourront avoir besoin de changer une ou plusieurs adresses IP secondaires dans les mois suivant cette migration. Les clients concernés seront également contactés directement par nos équipes.

 

Phase 4 : Migration forcée – à partir du 29 novembre 2017

À partir de cette date, et après de plusieurs rappels aux clients impactés, nos équipes débuteront la phase de migration dite « forcée ». Les serveurs toujours présents sur le centre de données FR-SD2 seront migrés par groupes à des dates et des plages horaires arbitraires. Vous ne serez pas en mesure de choisir celle-ci.

De plus, tous les serveurs fonctionnant sur la plateforme HVM seront migrés vers la plateforme Xen par la même occasion. Ainsi, les clients n’ayant pas préparé cette migration risquent de perdre l’accès par console d’urgence tant qu’ils n’auront pas exécuté les commandes détaillées dans la documentation.

Les serveurs ainsi migrés seront déplacés vers FR-SD3, FR-SD5 ou FR-SD6 en fonction de leur adresse IP principale. Durant cette phase, vous aurez toujours la possibilité de migrer vos ressources par vous-même avant notre intervention en utilisant les outils de migration mis à votre disposition.

Nous vous recommandons vivement de ne pas attendre notre intervention et de migrer vos serveurs par vous-même. Le cas échéant, durant une migration initiée par nos équipes, vous perdrez le contrôle des serveurs impactés. La durée de l’indisponibilité de vos services ne devrait pas être supérieure à 30 minutes.

 

Plan de migration Simple Hosting (PaaS)

La migration des ressources Simple Hosting (PaaS) sera complètement automatique. Les instances seront déplacées, par nos équipes, sans intervention des clients vers l’un des 3 nouveaux centres de données (FR-SD3, FR-SD5 ou FR-SD6), au fil des mois qui suivent.

Note très importante : Après la migration, l’identifiant et les URLs d’accès aux services de gestion de l’instance (panneau de contrôle, sFTP et git) vont changer. Seul le mot de passe restera le même. Une notification par email sera envoyée après la finalisation de chaque migration. Cet email détaillera votre nouvel identifiant et les URLs d’accès aux services de gestion de l’instance. Dans tous les cas, ces informations seront toujours disponibles via l’interface de gestion de vos instances Simple Hosting, que ce soit sur notre nouvelle plate-forme #gandiv5, sur notre interface classique, ou via Gandi CLI.

Les enregistrements DNS ne changeront pas pour la plus grande majorité de nos clients, et vos services web associés fonctionneront normalement.

Une minorité de clients aura cependant besoin d’une attention particulière lors de cette migration. Nous avons en effet détecté des configurations DNS « exotiques », contenant par exemple :

  • des enregistrements de type CNAME pour utiliser nos VHOSTs de test (url-de-test.ws),
  • des enregistrements pointant sur différents Accélerateurs Web pour des sites fonctionnant sur une même instance.

Ces configurations devront être corrigées avant d’initier la migration des instances Simple Hosting concernées. Nos équipes prendront contact avec les clients concernés, pour leur fournir des instructions précises à suivre pour gérer ce ou ces problèmes.

Enfin, notez que les adresses IPs externes, utilisées pour toutes les requêtes sortant d’une instance Simple Hosting vers des services tiers, vont changer une fois la migration finalisée. L’utilisation de ces adresses IP n’étant pas supportée par notre service, elles ont toujours été soumises à des changements. Néanmoins, dans le cas où celles-ci feraient partie de votre configuration (exemple : ACL sur des services externes), vous devrez la mettre à jour après la migration de vos instances. Dans tous les cas, nous vous déconseillons grandement l’utilisation cette pratique non supportée, sujette à des instabilités.

Une fois migrées, les instances Simple Hosting fonctionneront sur notre nouvelle architecture, en chantier depuis plusieurs mois, et bénéficieront d’une amélioration générale de leurs performances.

Cette nouvelle architecture sera également disponible pour la création de nouvelles instances sur notre centre de données LU-BI1 (plus de détails sur ces nouveautés très prochainement).

 

Besoin d’aide ?

Si vous avez la moindre question quant au plan de migration, nous vous prions de contacter le Support Hébergement. Nos équipes seront ravies de vous accompagner dans la migration de vos hébergements.

Laisser un commentaire

    RITZ Jean-Paul

    Bonjour
    J’ai un serveur concerné par la fermeture du FR-SD2. L’os est Ubuntu 12.04 64 bits 3.10-x86_64 je ne trouve pas clairement dans la document la procédure à suivre pour migrer vers la plateforme XEN. Ce serait bien d’avoir un peu d’accompagnement pour cette migration imposée.
    Pour sécuriser le transfert il faudrait pouvoir transférer le serveur et ses disques et seulement lorsqu’il est fonctionnel dans le nouveau centre de donnée rendre le serveur FR-SD2 indisponible. Ce n’est pas ce que je comprend d’après l’information de migration.
    Quel sera la disponibilité de votre support technique si nous faisons cette migration un week end à partir du 2 octobre.
    quelle est la procédure à suivre pour cette version de serveur Ubuntu 12.04 64 bits 3.10-x86_64
    Cdt
    JP RITZ