Confiez la gestion de votre nom de domaine à un expert

12 Mai, 2020  - écrit par  dans Noms de domaine

A l’ère des zones Wifi et des smartphones, le nom de domaine est le point de départ de votre présence en ligne. Pour autant, si vous proposez les meilleures tartes du marché, vous devriez pouvoir les vendre sans avoir à vous soucier de la configuration de zone DNS ou de la mise en place de redirection mail.

En ce qui concerne la gestion de votre domaine, deux choix s’offrent à vous : gérer votre domaine vous-même ou en confier la gestion à un tiers.

En choisissant cette deuxième option, vous donnez l’accès à la configuration technique de votre domaine à un prestataire externe, sans pour autant renoncer à la propriété et au contrôle de votre domaine.

Laissez un expert s’occuper de votre domaine

Il est fréquent, dans le cadre de l’achat ou de la configuration d’un nom de domaine, de faire appel à un prestataire externe ou de confier ces tâches à un membre de son équipe technique. Et dans ce cas, il est important de s’assurer de conserver la propriété légitime du nom de domaine, qu’il sera nécessaire de pouvoir prouver en cas de perte des identifiants pour accéder l’interface de gestion ou de changement de prestataire.

Lorsque vous choisissez de déléguer la gestion de votre nom de domaine à un tiers, vous pouvez lui accorder différents niveaux de droits administratifs et/ou techniques. Vous pouvez l’autoriser à gérer et modifier les informations relatives au domaine, gérer les DNS, acheter ou renouveler un domaine au nom de votre entreprise ou encore changer le propriétaire de votre domaine.

De la même manière, si vous souhaitez que votre comptable soit autonome pour régler les commandes mais qu’il ne puisse pas créer de boîtes mail, vous pouvez lui créer des accès spécifiques pour limiter ses actions.

Assurez-vous de rester le propriétaire

Comme le dit si bien l’adage, la confiance n’exclut pas le contrôle. Il est essentiel que vous conserviez la propriété légitime du nom de domaine.

Pour cela, limitez l’attribution de droits aux personnes directement impliquées et dans la limite de leur champ d’action. La mise en place de cette délégation est bien souvent réalisée par la personne ou le prestataire à qui vous avez confié l’enregistrement initial de votre nom de domaine, vous devez toutefois en imposer les règles et en garder le contrôle.

Si vous avez déjà délégué certains droits à un tiers et que vous avez un doute quant à votre statut de propriétaire, consultez la section « Contacts légaux » de votre domaine dans votre compte Gandi, ou faites une recherche WHOIS.

Le service de recherche WHOIS de Gandi est un outil gratuit qui vous permet de rechercher en une seule fois dans toutes les bases de données contenant des informations sur un nom de domaine donné, dont notamment le propriétaire et les contacts légaux.

Si vous constatez une anomalie, par exemple si votre nom de domaine a été enregistré au nom de votre prestataire, demandez-lui de changer le contact « Propriétaire » afin que le Whois reflète la réalité : ce sont ces informations qui feront foi en cas de problème ultérieur.