Le lab des experts

Qu’est-ce qu’un nom de domaine premium ?

Qu'est-ce qu'un domaine premium

« Ce nom de domaine est classé comme « Premium » par le registre ».

Vous avez peut-être déjà lu ce message chez Gandi ou chez un autre Registrar en essayant d’enregistrer un nom de domaine. Vous avez également certainement constaté que cette caractéristique justifiait un prix très au-dessus des autres noms de domaine avec la même terminaison, ou TLD. Vous vous êtes sûrement même demandé « Qu’est-ce qu’un nom de domaine premium ? » et surtout «Qu’est-ce qui justifie que son prix soit plus élevé ?

Qu’est ce qu’un nom de domaine Premium ?

Le concept de nom de domaine Premium s’applique principalement aux nouveaux noms de domaine de premier niveau génériques, plus souvent connus sous le nom de gTLDs (« generic top-level domain »). En quelques années, plusieurs centaines de nouveaux noms de domaine sont venus s’ajouter à la liste autrefois relativement restreinte des TLD « classiques » (les noms de domaine plus communs, comme .COM, .NET, .ORG …). Autant d’opportunités dans le choix de votre nom de domaine.

L’une des conséquences de ce marché florissant des noms de domaine est qu’il est désormais possible de reproduire le même nom de site web dans des centaines de domaines différents (pensez au nombre de domaines que doit posséder Google). Avec la création de ces nouveaux noms de domaines, il est maintenant également possible de choisir une extension qui correspond à un marché ou à une industrie en particulier. A titre d’exemple, les .BEER ou .ARCHI sont dédiés aux activités liés à la bière et à l’architecture. A chaque activité, son nom de domaine.

Il est toutefois important de noter que chaque nom de domaine est géré par un Registre différent. Certains grands Registres comme Donuts gèrent des centaines de noms de domaine. D’autres registres, comme dotStrategy, n’ont qu’un seul domaine dans leur portefeuille (en l’occurrence le .BUZZ).

Tous les noms de domaine ne sont pas égaux non plus. De la même manière qu’un mot-clé peut être populaire, certains noms de domaine ont une probabilité beaucoup plus élevée d’être particulièrement sollicités et par conséquent d’avoir une valeur marchande plus élevée.

Les noms de domaine à forte valeur ajoutée

Les noms de marques établis peuvent forcément susciter de l’intérêt, mais la Trademark Clearinghouse (TMCH) tient une base de données des marques déposées et veille à leur respect. En règle générale, les noms de domaine à forte valeur ajoutée sont des noms facilement reconnaissables et mémorisables ; ou dont le référencement est optimal : des noms simples, sans ambiguité, qui sont ceux auxquels on pense en premier quand on effectue une recherche.

Certains sont génériques, c’est souvent le cas des noms communs. D’autres tirent leur valeur de l’association avec un TLD particulier. Ainsi, des noms de domaine comme englishmuffins.cooking, teahupoo.surf (une célèbre vague tahitienne), ou royals.london sont précieux uniquement s’ils sont associés à des extensions particulières. Vous pouvez acquérir le nom de domaine romance.bet sans avoir à souffrir d’une concurrence acharnée, l’association du mot « romance » et « pari » n’évoquant rien de particulier. En revanche, romance.online présente un véritable intérêt et constitue, pour celui qui le détient, un actif non-négligeable.

Les Registres de ces nouveaux noms de domaine doivent donc relever un ensemble de défis. Comment assurer un déploiement ordonné de ces noms de domaine à forte valeur ajoutée ? Il ne s’agit pas seulement de gérer des achats concurrents – généralement, les domaines sont enregistrés selon le principe du « premier arrivé, premier servi »- mais il s’agit avant tout d’empêcher des domaines d’être « squattés », notamment sur les domaines correspondant à des noms de marque.

Une première manière pour les Registres de faire le tri est d’instituer des phases de Landrush et de Early Access Period durant lesquelles ces domaines sont mis aux enchères. L’autre solution étant de considérer ces noms de domaines comme « premium » et de les assortir de certaines conditions d’accès.

Les noms de domaine Premium

Certains registres rendent l’intégralité de leurs noms de domaine Premium accessibles à tous (là encore, généralement selon le principe du premier arrivé, premier servi) mais à un tarif discriminant pour décourager tant que faire se peut la spéculation. D’autres imposent des conditions d’éligibilité allant d’une simple déclaration de motivation à la preuve d’un business plan complet.

Il existe cependant plusieurs manières de fixer le prix d’un nom de domaine Premium. Certains Registres ont mis en places des hiérarchies complexes. Afilias ( en charge de .BLUE, .VOTE, .RICH et .PORN entre autres), par exemple, dispose de huit catégories de nom de domaine Premium.

Les grands Registres optent souvent pour une mécanique plus microéconomique où le prix est défini selon la courbe de l’offre et de la demande, afin de leur garantir la meilleure valorisation possible. Les petits registres quant à eux peuvent commencer par publier leurs extensions dans la phase GoLive sans définir de noms de domaine comme Premium. Puis, dès que le marché révèle des tendances claires, certains domaines sont alors ajoutés à la liste Premium.

La constitution des listes de nom de domaine Premium est très variable. Pour déterminer les domaines susceptibles d’être populaires, les registres surveillent les médias sociaux (comme dans le cas de United TLD, le registre des domaines .NINJA). Ils peuvent aussi également s’appuyer sur le trafic des moteurs de recherche ou même l’historique des ventes des TLD classiques comme le .COM. Toutefois, les règles de définition sont très souvent tenues secrètes.

Le cas des domaines réservés

Lorsque vous recherchez un nom de domaine, il peut parfois faire partie de la catégorie Premium. Mais « Premium » ne signifie pas toujours « excessivement cher ». Par exemple, pizza.band et raclette.biz sont deux noms de domaine Premium coutant autour de 40 euros.

Et, soyez rassuré, il est est fort probable que le nom de domaine que vous convoitez ne soit pas un nom de domaine Premium. Si vous êtes une petite entreprise et que le nom de votre société n’est ni un mot courant, ni une marque, cette problématique ne devrait pas vous concerner.

Il se peut toutefois que le nom de domaine que vous souhaitez enregistrer soit en fait « réservé ». Et c’est une distinction qui est importante.

Un nom de domaine Premium est en tête de liste des domaines qu’un Registre souhaiterait voir enregistrés. Alors que la liste des domaines réservés d’un Registre est celle des domaines qu’il ne souhaite pas proposer au public, que ce soit pour des raisons morales, de politiques de responsabilité et parfois pour des raisons plus anecdotiques : le domaine rob.sucks, par exemple, est un domaine réservé parce que le PDG du registre .SUCKS s’appelle Rob Hall.

Assurez-vous donc de bien distinguer si le domaine que vous convoité est en fait « réservé » ou s’il s’agit d’un domaine « Premium« .

Conclusion sur les noms de domaine premium

Revenons à nos moutons. Que faire dès lors que je lis :

« Ce nom de domaine est classé « Nom de Domaine Premium » par le registre ».

1/ Vous envisagez d’enregistrer le nom de domaine Premium : si l’enregistrement en ligne est disponible, le prix Premium devrait s’afficher juste à côté.  Ce n’est toutefois pas le cas pour tous un nom de domaine Premium, pour lequel il faudra alors contacter notre Service Support pour connaître le prix et les conditions d’éligibilité.

2/ Vous préférez trouver une alternative : dans ce cas, nous vous conseillons d’essayer une itération différente de votre nom de domaine. Vous trouverez très probablement votre bonheur.

Lancez-vous !