Gandi soutient l'association ADIE

Mieux comprendre les enjeux des OGM avec l’association Inf’OGM

7 Août, 2020  - écrit par  dans Noms de domaine

Gandi a à cœur de mettre à l’honneur ses projets soutenus. Ce mois-ci, nous présentons Inf’OGM, association de veille citoyenne sur les OGM, les biotechnologies et les semences.

Qui est Inf’OGM ?

L’objectif d’Inf’OGM est la véritable transparence du débat OGM à travers l’information, le décryptage et les contributions.

Inf’OGM est une association loi 1901, qui analyse l’actualité mondiale des OGM et propose un service unique d’information francophone à titre de veille citoyenne. Elle s’intéresse également aux biotechnologies, aux semences et à la privatisation du vivant. Sa mission est de favoriser et de nourrir le débat démocratique à travers une information critique, indépendante et accessible à tout public.

Gandi Soutient

Le programme « Gandi soutient » vise à soutenir des projets (association sou ONG la plupart du temps) qui ont vocation à faire du bien (à la planète, aux animaux, aux minorités, etc.). Ainsi, Gandi a fait le choix d’offrir à Inf’OGM son nom de domaine, une instance d’hébergement, mais aussi des conseils en développement et un suivi d’un cahier des charges pour plusieurs modification du capital numérique (site web, outils et base de données).

Pourquoi s’informer sur les OGM ?

Les OGM, (Organismes Génétiquement Modifiés) peuvent à la fois être des plantes, des animaux, des champignons ou encore des micro-organismes dont la génétique a été transformée afin de leur conférer de nouvelles caractéristiques.

Pour la petite histoire, les OGM sont tout d’abord apparus aux États-Unis au début des années 1990, puis sur le marché européen en 1996. Depuis, de nombreuses questions sur les impacts économiques, sanitaires, environnementaux et éthiques ont émergé. Pour y répondre, l’Union européenne a d’abord décidé de mettre en place un moratoire de facto en 1999 sur les nouvelles autorisations d’OGM. Durant cinq ans, de nombreux éléments scientifiques et politique sont apporté un éclairage nouveau sur cette problématique. Le débat sur les OGM (anciens et nouveaux) continue aujourd’hui encore au sein de la société française comme au niveau international sur le bien fondé du choix de développer et commercialiser cette technologie et sur l’encadrement législatif qui doit prévaloir.

Vous pouvez, vous aussi, soutenir l’association Inf’OGM :