Démarrer sur le web

Combien coûte un site web ?

Gandi news - Combien coût un site web

Il existe différentes raisons pour lesquelles vous pourriez avoir besoin d’un site web. Vous pouvez être le propriétaire d’une boutique qui reposait uniquement sur les ventes en magasins, mais pour laquelle vous considérez maintenant commencer à vendre en ligne. Vous pouvez être un entrepreneur et souhaiter donner vie à votre idée. Vous pouvez également être un étudiant sur le point d’entrer dans la vie active et vouloir mettre votre CV en ligne pour gagner en visibilité .

Quelles que soient vos raisons, une fois que vous savez que vous avez besoin d’un site web, la prochaine question sera probablement : combien coûte un site web ?

Voyons en détails.

Qu’est-ce qu’un site web?

Pour commencer à répondre à la question de savoir combien coûte un site web, nous devons définir ce qu’est un site web. Plus précisément, nous devons identifier les différents composants d’un site web, qui peuvent être achetés ensemble, ou séparément.

Pour avoir un site web en ligne, vous aurez besoin de tous les éléments suivants :

  • Un nom de domaine
  • Un DNS
  • Un outil pour construire votre site web
  • Un hébergement Web

Nous ajouterons à cette liste que vous aurez probablement aussi besoin d’un moyen pour que les gens puissent vous joindre.

Chacun de ces composants a potentiellement un coût qui lui est associé.

Il est également important de noter que la plupart de ces composants ne sont pas seulement des achats ponctuels, mais des services récurrents, sous forme d’abonnement.

Combien coûte un nom de domaine ?

De nombreux facteurs ont un impact sur le coût d’un nom de domaine, notamment l’extensions de nom de domaine que vous choisissez, si celle-ci est en promotion, et si le nom de domaine est premium ou non.

Prix des différentes extensions de nom de de domaine

En bas de l’échelle, un .za coûte normalement 8,07 € HT par an chez Gandi, un .rodeo est à 8,56 € HT par an, un .uk est à 8,60 € HT par an, et un .icu est normalement à 8,46 € HT par an.

À l’opposé, un nom de domaine .th coûte 4600 € HT par an !

Soit une sacrée fourchette !

Cependant, la plupart de noms de domaine coûte entre 10 € HT et 30 € HT par an.

Promotions

En plus du prix de base, de nombreux registres proposent régulièrement des promotions sur la première année d’enregistrement. Ces promotions peuvent parfois être très significatives et abaisser le prix d’achat d’un nom de domaine à 1 € HT.

Toutefois, gardez à l’esprit que vous devrez payer le prix normal pour votre nom de domaine une fois la première année d’enregistrement écoulée.

Les promotions sont donc un bon moyen d’économiser de l’argent sur la première année d’enregistrement de votre nom de domaine.

Domaines premium

Enfin, si vous choisissez un nom de domaine très recherché, le registre de cette extension de nom de domaine pourrait la facturer à un tarif particulièrement élevé s’il l’a pré-désignée comme un nom de domaine « premium ».

Coût d’un nom de domaine

Le coût d’un nom de domaine se situe généralement entre 10 € HT et 30 € HT par an. Vous pouvez économiser de l’argent la première année en enregistrant un nom de domaine en promotion. Ou vous pourriez avoir à payer plus si le nom de domaine désiré est considéré comme premium, ou si l’extension de nom de domaine est coûteuse.

Combien coûte le service DNS ?

Le service DNS consiste à traduire votre nom de domaine en une adresse IP. Le DNS est essentiel pour relier votre nom de domaine à un site web, mais aussi pour le connecter à une boite mail, protéger votre site avec un certificat SSL/TLS, etc.

Chaque nom de domaine possède un « fichier de zone » DNS, c’est-à-dire un fichier qui stocke les informations sur tous les sous-domaines d’un nom de domaine, ainsi que sur le nom de domaine lui-même. Plus précisément, il contient l’emplacement – sous la forme d’un autre nom de domaine ou d’une adresse IP – des services utilisés avec un nom de domaine. Ces services comprennent l’adresse mail et l’hébergement de sites Web.

Le service DNS de base pour un nom de domaine consiste à héberger une « zone » sur un serveur DNS, puis à fournir les réponses aux « requêtes » spécifiques effectuées par d’autres ordinateurs cherchant à accéder à un service lié à un nom de domaine.

Ce service de base ne devrait pas vous coûter cher.

Chez Gandi, notre puissant service de DNS Anycast LiveDNS est d’ailleurs inclus avec chaque nom de domaine enregistré chez Gandi.

Mais vous pouvez aussi utiliser un service DNS tiers, qui peut être intégré à d’autres services, comme Cloudflare ou Route 53 d’Amazon. Le coût de ces services est relativement faible.

Avec Route 53 d’Amazon, par exemple, une zone hébergée coûte 0,50 USD par mois et par zone (c’est-à-dire par nom de domaine). Si vous avez plus de 25 zones hébergées, vous pouvez héberger toute zone DNS au-delà pour 0,10 USD par mois et par nom de domaine.

Amazon facture également 4 USD par 100 000 requêtes par mois. Cela signifie que si vous recevez 100 000 visiteurs du site Web et e-mails par mois, cela vous coûtera 4 USD.
En supposant que l’on se situe au bas de cette échelle, pour un seul nom de domaine, il faudrait payer au moins environ 6,50 USD par an.

Quant à Cloudflare, les services DNS gratuits inclus des services complémentaires tels que l’atténuation des attaques DDoS et l’accès à leur réseau de distribution de contenu de classe mondiale, pas strictement nécessaires au fonctionnement de votre site Web.

À partir de ces services de base, plus le niveau de service est élevé, plus les services complémentaires sont nombreux, et plus le coût est élevé. Au-delà de la gratuité, Cloudflare propose le plan « Pro », destiné aux sites Web qui ne sont pas critiques pour l’entreprise. Ce service coûte 20 UDS par mois. Le niveau supérieur est le plan Business pour 200 USD par mois. Une autre différence importante entre les différents plans est le niveau de service fourni. Le plan gratuit n’offre aucune assistance, le niveau Pro offre une assistance par e-mail uniquement, et le niveau Business offre une assistance par e-mail et par chat. L’assistance téléphonique et l’assistance 24h/7j ne sont disponibles que sur devis dans le pack Entreprise.

Cela signifie qu’avoir vos services DNS chez Cloudflare peut être gratuit ou vous coûter jusqu’à plus de 2400 USD par an selon les services sélectionnés.

Quel est le coût de création d’un site web?

Créer un site web ne signifie pas seulement acheter un nom de domaine, et les services nécessaires pour héberger votre site web sur ce nom de domaine. Cela signifie également construire le site web – tant au niveau de sa conception que de sa mise en œuvre technique.

Le prix à payer pour cela variera énormément en fonction de votre niveau de compétence, du niveau de professionnalisme que vous souhaitez donner à votre site Web et de la souplesse dont vous souhaitez disposer pour personnaliser et gérer votre site.

Compte tenu de ces contraintes, vous disposez de quelques options :

1. Concevoir votre propre site

C’est de loin l’option la moins chère pour construire votre site Web, bien qu’elle puisse aussi être l’option la plus chronophage sur le plan personnel, ou pour laquelle vous pourriez vous retrouver limité(e) du fait de vos capacités techniques.

Vous n’avez pas nécessairement besoin de tout construire à partir de zéro. Par exemple, vous pouvez créer votre propre site Web à l’aide d’un CMS (Content Management System) gratuit. La meilleure option pour cela est d’utiliser WordPress. Vous pouvez même utiliser les templates de sites Web gratuits fournis avec WordPress ou téléchargeables en ligne si vous souhaitez que votre site soit rapidement opérationnel. Voici d’ailleurs notre sélection des 3 meilleurs thèmes WordPress en 2021.

Bien sûr, cela ne coûte rien de créer son propre site Web avec ses propres compétences et les outils disponibles gratuitement en ligne.

Vous pouvez toujours utiliser WordPress, mais au lieu d’utiliser un modèle gratuit, achetez-en un sur un site comme ThemeForest. Les thèmes proposés par ThemeForest coûtent entre 13 USD et 10 000 USD à l’achat, et peuvent vous offrir un design et une esthétique de meilleure qualité que ce que vous obtiendriez gratuitement.

Cependant, pour diverses raisons, la construction de votre propre site Web pourrait ne pas être la meilleure alternative pour vous.

2. Utiliser un constructeur de site web graphique

Si vous voulez créer un site Web sans faire appel à un webdesigner, mais que vous souhaitez tout de même garantir une esthétique professionnelle, utiliser un sitebuilder est une excellente alternative.

Le sitebuiler vous permet de disposer les éléments et de régler les paramètres stylistiques tels que la couleur, les images d’arrière-plan, la taille des blocs de texte, la police, etc. des pages de votre site Web à l’aide d’un éditeur graphique en ligne.

Le plus souvent, le résultat est un site Web statique qui est associé à l’hébergement de ce site.

C’est le type de sitebuilder proposé par Squarespace, Wix , Webnode et Weebly , entre autres.

Il est important de noter que ces sitebuilders proposent également l’hébergement web (nous y reviendrons plus tard) dans le cadre de l’ensemble des services qu’ils offrent. En général, ils ont quelques niveaux de prix basés sur le niveau de service fourni. Des niveaux de prix plus élevés peuvent débloquer davantage de fonctionnalités, augmenter le nombre de pages que vous pouvez créer pour votre site, ou correspondre à un niveau de service plus élevé en termes de ressources d’hébergement.

Par exemple, chez Squarespace, le coût de l’accès au sitebuilder et à l’hébergement web est de 11 € par mois pour le niveau le plus bas, « Personnel », 17 € par mois pour le niveau supérieur, « Business », 24 € par mois pour le niveau « Basique Commerce » et 36 € par mois pour le niveau « Avancé Commerce ». Plus le niveau de service est avancé, plus le nombre d’utilisateurs est élevé et plus vous accédez à un large panel de fonctionnalités liées à l’utilisation de votre site pour la vente en ligne et certains outils marketing.

Ainsi, chez Squarespace, en fonction du niveau de service dont vous avez besoin, vous paierez entre 132 € et 432 € par an.

Chez Wix, le prix est de 10,20 € par mois pour le niveau le plus bas « Basique », 17,40 € par mois pour le niveau supérieur « Illimité » et 31,20 € par mois pour le niveau le plus élevé, « VIP ». Plus vous choisissez un forfait élevé, plus vous gagnez en espace de stockage et en outils marketing. Comme pour Squarespace, en fonction de la quantité de stockage de données et de l’accès aux outils de marketing nécessaires, la facture s’élèvera entre vous paierez entre 122 € et 374 € par an.

Chez Webnode, la facture est généralement moins élevée. Les plans proposés vont de 3,90 USD à 22,90 USD par mois. Encore une fois, les packages sont progressifs incluant des fonctionnalités comme un plus grand nombre de champs dans les formulaires, plus d’espace de stockage et de largeur de bande, l’accès aux outils de statistiques de site Web, et un plus grand nombre d’utilisateurs pour gérer le compte. L’abonnement annuel représente entre 46,80 USD et 274,80 USD, en fonction de vos besoins.

Weebly est le seul de ces quatre sites à proposer un niveau gratuit. Les autres niveaux vont de 6 USD à 26 USD par mois. La version gratuite est extrêmement limitée et ne permet pas de connecter votre site Web à votre nom de domaine. Le niveau supérieur offre cette possibilité, tandis que les deux niveaux supérieurs offrent un espace de stockage illimité, l’accès à des statistiques sur le site et des fonctionnalités dédiées aux ventes en ligne et aux outils marketing. Selon le package choisi, vous serez amené à payer jusqu’à 312 USD par an. En revanche, avec un nom de domaine, un site Weebly vous coûtera au moins 72 USD par an.

Cela signifie que la conception et l’hébergement de votre site Web à l’aide d’un sitebuilder pourra vous coûter entre 50 € et 450 € par an, mais en moyenne environ 200 € par an.

Vous n’êtes toutefois pas obligé(e) d’opter pour un service comme Squarespace, Wix, Webnode et Weebly si vous souhaitez utiliser une interface graphique pour concevoir votre site Web.

Vous pouvez également créer votre site Web via WordPress, en utilisant le thème Divi, qui est également un constructeur de pages virtuelles, ou un plugin et un constructeur de thème comme Elementor.

En choisissant l’une de ces options, Divi vous coûtera 89 USD par an, et Elementor vous coûtera 44 USD par an.

Auquel s’ajoute le coût de l’hébergement web (nous traitons ce sujet plus bas dans l’article).

3. Embaucher un webdesigner et un développeur de site web

L’option la plus chère est de faire appel à un concepteur/développeur de sites Web pour concevoir et déployer votre site Web.

Le coût d’un concepteur et/ou d’un développeur pour construire votre site Web se résume à la quantité d’heures de travail nécessaire à la conception, le développement et le déploiement du site Web.

Deux options s’offrent à vous. Vous pouvez faire appel à une agence ou à un freelance.

Il existe un très grand nombre d’agences de conception de sites Web. Si vous optez pour cette option, le mieux est faire des recherches afin de trouver celle qui répond le mieux à vos besoins.

Cependant, les prix des agences de conception de sites Web varient généralement entre 50 € et 200 € de l’heure. Vous pouvez trouver des agences de conception de sites Web très haut de gamme pour plus de 200 € l’heure, mais si elles ne proposent pas de services complémentaires en plus de la conception et du déploiement (comme l’aide à votre UX, votre stratégie Web, etc.), vous pouvez considérer que le tarif est trop élevé.

Vous pouvez miser sur une 40aines d’heures pour concevoir et réaliser votre site Web avec une agence, sauf si votre site est extrêmement simple, auquel cas le recours à une agence est probablement excessif. Toutefois, selon les spécificités de votre site, cela peut prendre jusqu’à 100 heures ou plus.

En d’autres termes, le prix d’un site Web conçu et déployé par une agence Web sera d’au moins 2 000 €, voire plus de 20 000 €, et tourne en moyenne entre 5 000 et 10 000 €.

Faire confiance à un freelance peut être avantageux car ses frais généraux sont réduits par rapport à une entreprise. Mais en même temps, il n’a peut-être pas les économies d’échelle qui lui permettraient de baisser ses tarifs pour être compétitif face à une agence. Encore une fois, il est important de comparer les prix.

Un freelance devrait facturer un peu plus que ce qu’un concepteur + développeur web gagnerait dans une agence.

En moyenne, en 2020, les développeurs web indépendants facturent environ 60 € de l’heure. C’est comparable à une agence web, mais cela dépend encore une fois de la taille et de la complexité de votre site web. En moyenne, cependant, cela signifie qu’un site Web conçu par un freelance vous coûtera environ 6 000 € à 9 000 €.

Dans les deux cas, il est important de noter qu’il s’agit d’une opération ponctuelle. Si vous devez apporter des changements ou changer de marque dans les mois ou les années à venir, vous devrez à nouveau faire appel à quelqu’un.

Pour mieux comparer avec vos autres options, sachez que la plupart des entreprises effectuent une refonte de leur site Web tous les 2 à 5 ans. Cela signifie que si vous payez un prix moyen d’environ 7 500 € pour concevoir et déployer votre site Web et que vous le conservez pendant une durée moyenne de 3,5 ans, cela équivaut à environ 1 000 € par an.

Combien coûte l’hébergement web d’un site? 

En plus de votre nom de domaine, des éventuels frais de DNS et des frais de conception et de développement de votre site web, vous devrez également héberger votre site web.

En termes simples, vous hébergez votre site web sur des serveurs (ordinateurs connectés à Internet pour stocker et « servir » des sites web et des applications aux internautes). Sans hébergement web, personne ne verra votre site.

Il existe plusieurs façons de répondre à cette exigence, dont certaines que nous avons déjà abordées.

Hébergement avec votre sitebuilder

Lorsque nous avons évoqué l’utilisation d’un sitebuilder pour concevoir et développer votre site Web, nous avons également mentionné que ces services incluent l’hébergement web. Si vous optez pour un service comme Squarespace, Wix, WebNode, ou Weebly, sachez que l’hébergement web est généralement un coût supplémentaire.

Hébergement d’un CMS

Si vous, ou l’agence ou le freelance que vous avez engagé, utilisez un CMS (Content Management System) – comme WordPress, Prestashop, ou Joomla – pour construire votre site web, vous devrez héberger ce CMS en utilisant une interface d’hébergement web.

En général, vous voudrez utiliser une interface d’hébergement web qui fournit l’infrastructure nécessaire pour pouvoir exécuter votre CMS, bien qu’il soit également possible d’héberger votre site Web en utilisant un service d’hébergement qui ne fournit que l’infrastructure de base du serveur, sans fournir l’interface pour exécuter des applications comme un CMS.

Le type d’hébergement qui fournit cette interface est appelé PaaS, ou Platform-as-a-Service.

Ce type de formule est le plus souvent désigné sous le nom d’hébergement web, et il existe un certain nombre de fournisseurs différents. Pour avoir une idée du coût de ce service, nous allons examiner quelques-unes des options les plus courantes.

La plupart des fournisseurs d’hébergement proposent différents types d’hébergements et différents niveaux de service. Pour l’hébergement de base d’un site Web, ce que l’on appelle généralement « hébergement partagé » est la meilleure option pour héberger un site Web utilisant un CMS comme WordPress. Sur ce modèle, de nombreux sites web partagent le même serveur que votre site web.

Il est également important de noter que la plupart des fournisseurs d’hébergement propose des prix différents si vous vous engagez sur un abonnement à long terme (généralement sur une ou plusieurs années), et mise sur un tarif de lancement.

HostGator

HostGator propose plusieurs services différents qui entrent dans cette catégorie d’hébergement, certains étant plus spécialisés pour des usages spécifiques que d’autres, qu’ils divisent en « Hébergement Web, » et « Hébergement Cloud. »

Le service le plus basique est l' »hébergement Web », qui est une option d’hébergement partagé.

L’hébergement Web de HostGator permet d’installer WordPress en un clic et offre des certificats SSL gratuits.

Bien qu’il n’y ait pas de frais pour l’utilisation de la bande passante et de l’espace disque (c’est-à-dire pour les pics de trafic), puisque cette catégorie d’hébergement est « partagée », l’utilisation d’une trop grande quantité d’espace disque ou de bande passante réduit la disponibilité pour les autres utilisateurs du même serveur. De même, si quelqu’un sur votre serveur utilise trop de bande passante et d’espace disque, votre site pourrait être affecté. C’est pourquoi ils limitent contractuellement le degré auquel vous pouvez dépasser ces limites.

Les trois niveaux de prix du service « Hébergement Web » de HostGator – Hatchling, Baby et Business plan – coûtent normalement 10,95 USD par mois, 11,95 USD par mois et 16,95 USD par mois. Avec un engagement de 12 mois, ces prix baissent à 8,95 USD par mois, 11,95 USD par mois et 16,95 USD par mois. Cependant, vous pouvez obtenir la première année de chaque option, avec un engagement de 12 mois, pour un tarif de lancement de 3,95 USD par mois, 5,00 USD par mois ou 16,95 USD par mois.

Les niveaux de prix diffèrent par le nombre de noms de domaine que vous pouvez y associer (un seul pour Hatchling) et par le fait qu’ils disposent ou non d’une adresse IP dédiée (disponible que sur le service Business).

Cela signifie que vous pouvez vous attendre à payer entre 107,40 USD et 203,40 USD par an pour ce type d’hébergement, bien que vous puissiez obtenir votre première année pour seulement 47,40 USD.

bluehost

Chez bluehost, il existe quatre niveaux de prix pour l’hébergement mutualisé – Basic qui est de 8,65 € par mois ; Plus, qui est de 12,11 € par mois, Choice Plus, qui est de 16,44 € par mois, ou Pro, qui est de 25,10 € par mois.

L’offre de lancement ramène le niveau Basic à 2,29 € par mois, Plus et Choice plus à 4,29 € par mois, et Pro à 10,35 € par mois pour la première année uniquement.

En ce qui concerne les différences entre les packages, seul le tarif « Basic » limite le nombre de sites Web (un seul) et l’espace de stockage des données (50 Go). Au-delà de Basic, ces éléments sont illimités.

Le niveau Plus ajoute également Office 365, tandis que le niveau Choice Plus comprend l’anonymisation dans le WHOIS et des sauvegardes gratuites. Le niveau Pro inclut une adresse IP dédiée et davantage de ressources CPU pour un trafic plus important.

En fonction de vos besoins exacts, vous pouvez donc normalement vous attendre à payer entre 104 € et 301 € par an pour héberger votre site Web chez bluehost. Cependant, vous pouvez obtenir votre hébergement pour la première année pour seulement 27,48 € par an.

Dreamhost

Chez Dreamhost, il y a deux niveaux de prix pour l’hébergement partagé : Shared Starter et Shared Unlimited. Un pack Shared Starter est disponible à 7,99 USD par mois et un pack Shared Unlimited à 13,99 USD par mois. Avec une offre de lancement, les trois premiers mois reviennent à 4,95 USD et 8,95 USD par mois.

Avec un engagement de 12 mois, ces prix baissent à 6,99 USD et 12,99 USD par mois respectivement, et avec l’offre de lancement, ils sont tous deux à 2,95 USD par mois pendant la première année.

La différence entre les deux packs est que le pack « Starter » ne supporte qu’un seul site Web, et que l’e-mail coûte 1,67 USD de plus par mois, tandis qu’avec le pack « Unlimited », vous disposez d’un nombre illimité de sites Web et d’e-mails.

Au final, vous pouvez vous attendre à ce que l’hébergement web chez Dreamcast coûte entre 95,88 USD par an (ou 83,88 USD avec un engagement de 12 mois) et 167,88 USD par an.

Gandi

Chez Gandi, nous n’utilisons pas tout à fait la même structure que les exemples d’hébergement mutualisé ci-dessus, mais fournissons plutôt des services d’hébergement comparables avec des ressources dédiées que vous n’avez pas à partager avec d’autres clients Gandi.

Nous proposons différents niveaux de package : S+ (Starter), M (Basic), L (Pro) et XXL (Business). Le pack S+ coûte 6 € par mois, M coûte 8 € par mois, L coûte 16 € par mois, et XXL coûte 32 € par mois.

Nous ne proposons pas de remise supplémentaire pour un engagement ou une offre de lancement. Cependant, une offre exceptionnelle est en cours pour les 1000 premières souscriptions, vous permet de bénéficier de 85% de réduction sur les 6 premiers mois de votre souscription à un hébergement web. Cela signifie une taille S+ pour 0,90 € par mois, M pour 1,20 € par mois, L pour 2,40 € par mois et XXL pour 4,80 € par mois.

Un pack S+ est idéal pour les petits sites web et dispose de suffisamment de ressources pour 2 sites ou 300 000 pages vues par mois, avec 1 CPU. La taille M est idéale pour héberger un CMS ou un blog et jusqu’à 5 sites ou 600 000 pages vues par mois, avec 2 CPU. La taille L est plutôt destinée à l’e-commerce ou jusqu’à 10 sites, avec 3 CPUs, tandis que le pack XXL est destiné à tout type de site à trafic intensif (de l’ordre de 5 000 000 de pages vues mensuelles ou plus) avec 8 CPUs.

Chez Gandi, vous pouvez vous attendre à payer entre 72 € et 384 € par an. En profitant de notre offre spéciale en cours, vous pouvez bénéficier de la première année pour seulement 41,40 €.

Tableau comparatif

Voici combien vous pouvez vous attendre à payer par an chez chacun de ces hébergeurs :

Hostgator

$107.40

(env. 95 €)

$143.40

(env. 127 €)

$203.40

(env. 180 €)

 
bluehost 103,80 € 145,32 € 197,28 € 301,20 €
Dreamhost $95.88 $167.88    
Gandi 72 € 96 € 192 € 384 €

Résumé des coûts

Votre site web n’est pas seulement une dépense ponctuelle, mais un coût permanent. Bien qu’il y aura probablement des dépenses inattendues en cours de route, vous pouvez prévoir plus ou moins ce que votre site Web coûtera à la conception, à la construction et à la mise en ligne.

En prenant en considération une durée de vie standard de trois ans pour un site Web, vous pouvez compter un budget total entre 300 € et 22 000 € au total. Il s’agit d’une fourchette assez large, mais le coût varie énormément en fonction du niveau de conception professionnelle dont vous avez besoin et du trafic de votre site Web (et donc des ressources de votre pack d’hébergement).

Voici un résumé de ces coûts et de ce que vous pouvez vous attendre à payer en fonction de vos choix :

Nom de domaine :

  • De 10 à 30 € par an

DNS :

  • De 0 € à 240 € par an

Conception et développement du site Web :

  • Par vous-même : de 0 € à 20 €
  • Sitebuilder : de 50 à 150 € par an
  • Plugins de création de pages WordPress : de 50 à 100 € par an
  • Engager un professionnel : de 5 000 € à 10 000 €

Hébergement web :

  • De 75 € à 400 € par an