Dernière ligne droite pour la migration de serveurs depuis FR-SD2

30.11.2017 - écrit par  dans Cloud

Nous sommes heureux d’annoncer que les centres de données FR-SD5 et FR-SD6 sont à présent disponibles ! Ils viennent s’ajouter à FR-SD3 pour compléter le plan de modernisation de notre infrastructure parisienne. Ensemble, ces 3 nouveaux centres de données remplacent FR-SD2, notre centre de données historique en service depuis 10 ans.

Nous profitons de cette occasion pour faire un état des lieux de la migration de serveurs depuis FR-SD2 vers nos nouveaux centres de données.

 

Migration en 2 clics disponible pour tous les serveurs

Vous pouvez d’ores et déjà migrer tous vos serveurs, toujours présents sur le centre de données FR-SD2, en 2 clics  à l’exception des serveurs qui sont attachés à des réseaux privés (voir plus bas). Les serveurs attachés à des Web Accelerators peuvent également être migrés (voir plus bas également).

Nous vous invitons à faire cette migration aussi tôt que possible, en vérifiant en amont si vos serveurs se trouvent dans les cas décrits ci-dessous, qui requèrent une attention particulière :

1. Si votre serveur utilise un noyau HVM

Nous avons déprécié la plateforme HVM au profit de la plateforme Xen, comme annoncé précédemment.

Liste des noyaux HVM :

  • 3.12-x86_64 (hvm,deprecated)
  • grub (hvm,deprecated)
  • raw (hvm,deprecated)
  • 3.18-x86_64 (hvm,deprecated)

Si vos serveurs utilisent l’un des noyaux listés ci-dessus, il vous faut adapter votre système à Xen avant d’effectuer la migration vers les nouveaux centres de données.

Pour ce faire, il suffit de suivre la procédure détaillée dans cet article de documentation.

Attention : Si vous n’effectuez pas cette opération avant de démarrer la migration en 2 clics, votre serveur démarrera en mode « rescue » sur le nouveau centre de données, entraînant la perte d’accès à la console d’urgence.

Notez que dans des cas rares, vos services pourraient ne plus fonctionner, s’ils sont incompatibles avec le mode « rescue ».

2. Si votre serveur utilise un ancien système d’exploitation ou ancien noyau

Les anciens systèmes sont moins sécurisés et moins performants que les systèmes récents. Dans certains cas, nous ne proposons même plus des noyaux compatibles dans les nouveaux centres de données.

Si vous êtes concerné par cette situation, nous vous recommandons fortement de mettre à jour votre système avant d’effectuer la migration, en suivant les instructions disponibles sur les sites officiels correspondants.

 

Nous avons mis à jour les dates pour les migrations « forcées »

Nos équipes effectueront une migration forcée des serveurs toujours présents sur le centre de données FR-SD2, et qui n’auront pas été migrés par leur propriétaire, à partir des dates précisées ci-dessous. Les serveurs seront alors migrés par groupes à des dates et des plages horaires arbitraires.

Ceci signifie que vous ne serez pas en mesure de choisir la date de migration de vos serveurs non migrés, pour limiter et prévoir la période de coupure de vos services.

Cette phase, initialement prévue pour débuter dans sa totalité le 29 novembre 2017, a été revue en fonction du centre de données de destination. Néanmoins, nous vous recommandons vivement de ne pas attendre l’intervention de nos équipes, et de migrer vos serveurs par vous-même.

  • Serveurs destinés à FR-SD3 : Migration forcée à partir du 4 décembre 2017
  • Serveurs destinés à FR-SD5 : Migration forcée à partir du 15 décembre 2017
  • Serveurs destinés à FR-SD6 : Migration forcée à partir du 22 décembre 2017

Le cas échéant, durant une migration initiée par nos équipes, vous perdrez le contrôle des serveurs concernés. La durée de l’indisponibilité de vos services ne devrait pas être supérieure à 30 minutes.

De plus, tous les serveurs fonctionnant sur HVM (voir plus haut), seront automatiquement basculés sur un noyau Xen au moment de la migration forcée. À noter que les opérations de contrôle seront alors limitées, et que les clients concernés risquent de perdre l’accès à la console d’urgence, tant qu’ils n’auront pas exécuté les commandes détaillées dans la documentation.

 

Migration des Web Accelerators

Vous pouvez d’ores et déjà migrer les serveurs qui sont attachés à des Web Accelerators sur le centre de données FR-SD2, puisque ceux-ci sont capables de distribuer les requêtes entre différents centres de données de la même région (dans ce cas, FR-SD*).

Les Web Accelerators eux-mêmes seront migrés par nos équipes avant la fermeture de FR-SD2. Nous contacterons alors les clients concernés pour leur communiquer les nouvelles adresses IP et noms d’hôte qui serviront à remplacer les enregistrements DNS (A, AAAA, ou CNAME) existants. Les enregistrements DNS existants resteront valables pendant quelques mois (les dates exactes seront précisées dans la communication) pour permettre la migration sans coupure de service, même en prenant en compte les temps de propagation DNS.

 

Migration des réseaux privés (PVLAN)

Nos équipes prendront contact avec les clients dont les serveurs sont attachés à des réseaux privés durant le mois de décembre.

Nous discuterons avec chaque client se trouvant dans un cas de migration plus complexe pour établir un plan et une date adéquats (par exemple, pour les serveurs liés à différents réseaux privés, ou les grands réseaux privés avec des serveurs qui se retrouveraient dans différents datacenters en utilisant la migration en 2 clics).

S’il vous est possible de détacher vos serveurs des réseaux privés auxquels ils sont attachés, vous pouvez effectuer ces migrations vous-mêmes dès maintenant. Une fois détachés, les serveurs peuvent être migrés en utilisant la méthode en 2 clics. Autrement, nous vous recommandons d’attendre que nos équipes prennent contact avec vous.

 

N’hésitez pas à nous contacter en cas de doute

Nous vous invitons à prendre contact avec nous si vous avez la moindre question. Nous ferons de notre mieux pour vous aider et vous accomoder en cas de besoin spécial.

Vous avez déjà été nombreux à nous contacter et les délais de réponse ont parfois dérapé face à l’afflux de questions. Sachez que nous faisons de notre mieux  pour vous répondre le plus rapidement possible.

Merci pour votre patience et de votre compréhension durant ce processus.

 

Laisser un commentaire

    Bonjour à toute l’équipe,

    Avez-vous des photos diffusables de ces nouveaux datacenter ?
    Pour ma curiosité et la communication avec nos clients, cela peut apporter du tangible dans ce monde de bits !

    Tout est migré à l’instant de notre côté.
    On a eu une frayeur mais tout est en ordre maintenant.

    J’envoie des ❤️ aux équipes techniques et au support.

      Bonjour Sylvain et merci pour vos encouragements !
      Pas de photos diffusables malheureusement, mais je peux vous assurer que c’est bien tangible !!!
      Belle journée.

    Jonathan

    Bonjour.

    Spécialisé dans des mini sites à faible traffic, nous avons de choisi de travailler avec SQLite… Non sans tests & documentation à l’avance bien entendu. Cela fonctionnait parfaitement sur FR-SD2. Depuis une migration Simple Hosting sur FR-SD5 il y a 3 jours (sans avoir été prévenu directement par message que cela allait se faire, d’ailleurs…), cela ne fonctionne plus du tout. 9 fois sur 10 il y a une erreur de disque (accès?) au niveau de SQLite. Ce n’est pas le seul problème de cette migration : nous n’avons PLUS de daily backups (… !), et la taille totale des disques n’est plus calculée dans l’interface de gestion.

    La réponse officielle du support a été « nous vous invitons à utiliser MySQL ». Rien d’autre. Sérieusement? Je rappelle que dans votre tutoriel d’installation de Drupal vous expliquez vous-même comment utiliser SQLite! Et j’ose espérer que la personne qui a écrit ça n’a pas réfléchi à l’impact que cela a en terme de migration/réinstallation de tous nos sites… Si c’est tout le support que l’on reçoit en tant que revendeur/promoteur de Gandi, autant aller voir ailleurs!

    Nous avons été plus loin et ouvert un SHS « de test » sur LU-B1. Et là surprise, cela fonctionne toujours parfaitement… Il y a donc bien un problème ou une différence avec FR-SD5.

    Jonathan

    NB: Ticket hosting-fr #8496711

      PG

      Bonjour,

      Intrigué par le commentaire de Jonathan à propos de sqlite, voici un petit retour sur la migration de mon simple hosting vers FR-SD5 :

      – les sites HTML statiques ont migré sans souci, merci ! D’ailleurs je n’aurais même pas remarqué la migration sans le problème ci-dessous ;

      – un site PHP avec base de données sqlite3 ne fonctionne plus (impossible d’ouvrir la base de données sur FR-SD5) ;

      – avec du recul, j’aurais préféré recevoir un email indiquant le jour de la migration (9 février pour moi), surtout si MySQL était la base de données recommandée comme suggéré dans le commentaire de Jonathan ;

      – pour le moment je reste optimiste en espérant que le support technique m’aide à identifier et résoudre les différences entre FR-SD2 et FR-SD5 ! 🙂 [ticket #8680434]

      Bonjour !
      Merci pour vos encouragements. Mes collègues de l’équipe hébergement regardent ce qui se passe et reviennent vers vous via le ticket.

    Jean

    Bonjour
    Qu’en est il de la migration des simple hosting ?
    Vos derniers messages indiquaient une migration par vos soins avant le 29/12/2017 ! Mais sur mon interface je suis toujours sur le FR-SD2 !
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    Philippe Jean

    Manu B.

    Un commentaire sur cette migration ? Oui, et sans plaisir !
    Franchement, la pire chose qui m’est arrivée depuis que je suis client chez Gandi ! Et je suis pas tout jeune client ! Et jusqu’à maintenant j’ai été plutôt toujours content. Mais là, ce soir, c’est plutôt la colère qui anime ma réponse…
    Je fais partie des clients concernés par une migration dite « délicate » car j’ai une dizaine de serveurs tous attachés à un même réseau privé… Ca fait des mois que j’attends la possibilité de migrer. Comme je sentais le truc un peu compliqué aussi bien de mon côté que de ce lui de Gandi, j’ai proposé, à plusieurs reprises, de faire une migration manuelle de mes services (et non pas serveurs). Je demandais en échange simplement un geste commercial pour couvrir les frais supplémentaires qu’auraient générés mes serveurs en double, le temps de réaliser les opérations de migration de mes services. Je n’y voyais que des avantages. Pour ma part, l’occasion de repenser mon architecture sans frais, pour Gandi, l’occasion de se débarrasser d’un problème de migration compliqué… Mais je n’ai jamais obtenu de réponses à cette demande (autre que : merci de patienter, nous allons vous contacter quand vous pourrez migrer)…
    C’est donc avec une certaine inquiétude (ou une inquiétude plus que certaine) que j’ai attendu qu’on me contact.
    Ce fut chose faite le 23 janvier en m’indiquant une deadline au 5 février. Quoi ? 2 semaines ? Seulement 2 week-ends pour pouvoir dégager du temps pour une opération qui s’avère complexe, risquée et même pas de mon fait ? (n’oublions pas que Gandi nous a imposé ça quand même… ok sous couvert d’améliorer son service mais quand même. A la base, les clients aussi vont devoir réaliser un investissement (le temps c’est de l’argent) pour ça !
    C’est sans broncher que je programme l’intervention au mieux que je puisse faire : le dimanche 4 février (croisant les doigts pour que ça se passe bien). Oui, dimanche. Car qui dit migration, dis indisponibilité des services. Les services que je gère concernent aussi ma cinquantaine de clients qui ne manqueront pas d’aller voir ailleurs eux-mêmes si je n’arrondis pas les angles sur cette indisponibilité. Donc à part migrer un dimanche (merci Gandi pour ma vie de famille) ou à 2h du matin (merci Gandi pour ma santé), je n’ai pas d’autres solutions.
    Et me voilà partie ce dimanche dans ce difficile exercice… Ca commence mal. Un premier serveur se retrouve indisponible. Je passer sur IRC comme on me l’a recommandé dans le mail : personne… ok, nous sommes dimanche. J’ouvre un ticket avec « serveur bloqué » : aucun accusé de réception dans ma boîte mail… là, ça commence à plus me faire rire. J’ouvre un second ticket pensant à un problème technique… Idem : pas d’accusé de réception.
    Bon, en attendant la réponse, je trouve, 2h après, la solution à mon problème. (A noter qu’aucune réponse ni autoreply du support n’est arrivé pour mes tickets…). Bref, j’avance…
    J’en arrive à 17h10 à migrer mon 1er serveur en 2 clics. Je vois dans une comm que la migration peut prendre environ 1mn par Go. J’ai 16Go à migrer… Voilà plus d’1h que l’opération est « en cours » et ça n’avance pas…
    Comment vous dire que j’ai très peur au moment de la migration de mon serveur mail principal et de ses quelques 72Go ? C’est le service le plus critique pour mes clients…
    Pour ce soir, je crois que j’abandonne. Et demain ça sera trop tard : Gandi le fera pour moi à un moment qu’il choisisse sans me prévenir.
    C’est donc sans prévenir que mes 50 clients vont me tomber dessus en hurlant dans tout les sens qu’ils vont aller voir ailleurs… et sans prévenir que mon entreprise qui après 9 ans de dur labeur vient seulement de dégager un résultat honorable va retourner dans le rouge…
    Merci Gandi. La dernière chose que vous pouvez faire, c’est me contacter de toute urgence ce lundi pour qu’on étudie ensemble la situation (EB-2269)

      Manu B.

      5h plus tard mon premier serveur et ses 16Go toujours en cours de migration… Elle va prendre du temps ma migration à ce rythme là !

      Bonjour Manu, je me rapproche du service client et des équipes hosting pour qu’on vous recontacte rapidement. Avez-vous un numéro de ticket qui me permettrait de suivre votre demande plus facilement ? Merci.

      Manu B.

      Bonjour Sophie,
      Et bien non puisque je n’ai pas eu d’autoreply à mes 2 ouvertures de ticket de ce dimanche !! ??
      Arrêtez-moi si je me trompe mais quand on ouvre un ticket, on reçoit normalement une réponse automatique qui reprend notre message et qui nous donne notre n° de ticket… Là, 2 tickets urgent (serveur bloqué) ouvert et … rien… rien de rien…
      Hier soir, j’ai fini par répondre à un ancien mail et j’ai reçu une réponse de Valère ce matin. Du coup là j’ai un n° de ticket dans sa réponse : 8644386.
      On vient de m’octroyer royalement une semaine de plus pour migrer mes serveurs. ô joie ! Quand la plupart de vos clients ont eu des mois pour migrer leurs serveurs (souvent 1 ou 2), on ne laisse que 2 semaines… non 3 semaines du coup à ceux qui ont monter une petite architecture de 10 serveurs avec un réseau privé ! Magnifique ! Est-ce que je dois dire merci aussi ?
      Je viens de répondre à ce ticket de nouveau avec pas mal de questions. Vu le peu de délai qui reste, j’espère recevoir une réponse la plus rapide possible et en tout cas dans la journée.
      Merci pour vos efforts.

      Manu B.

      Ouf ! J’ai reçu une réponse claire et précise… et rapidement en plus !
      Ca fait plaisir de retrouver le gandi avec lequel j’avais l’habitude de travailler… Dommage qu’il a fallu s’énerver un peu…
      Merci pour la réaction et la réactivité. On devrait y arriver…