Dois-je mettre un tiret dans mon nom de domaine ?

20 Août, 2020  - écrit par  dans Noms de domaine

Le tiret, ou plus précisément le trait d’union, est le seul caractère spécial autorisé dans un nom de domaine, et représente donc la seule manière d’intégrer un espace entre deux mots. Mais devriez-vous en inclure un dans votre nom de domaine ?

Dans le langage écrit courant, il existe de nombreuses façons de séparer les mots. Un espace, par exemple, mais aussi toutes sortes de signes de ponctuation – virgules, tirets, traits de soulignement, astérisques, apostrophes, points, etc. Mais dans un nom de domaine, vous n’avez vraiment qu’une seule option : -.

Le trait d’union, communément appelé « tiret » (bien que ce ne soit pas typographiquement correct), est le seul caractère d’espacement autorisé dans un nom de domaine. C’est donc la seule option lorsque vous souhaitez enregistrer un nom de domaine contenant deux mots et que vous ne voulez pas – ou ne pouvez pas – les mélanger sans espace entre eux.

Mais faut-il enregistrer un nom de domaine avec un tiret ?

Le cas des tirets

Sur Internet, le bon sens veut que vous n’utilisiez jamais, au grand jamais, un trait d’union dans un nom de domaine.

Certains des raisonnements qui sous-tendent cette position sont plus solides que d’autres. Voici pourquoi il n’est pas conseillé de les utiliser :

  1. Ils sont difficiles à communiquer

Une bonne règle de base pour l’enregistrement des noms de domaine consiste à ce qu’ils soient courts, significatifs, mémorisables, descriptifs et uniques.

Une façon de s’assurer que votre domaine répond à ces critères est d’appliquer ce que l’on appelle le « test radio ». En bref, si votre nom de domaine est facile à prononcer à la radio et à mémoriser par quelqu’un qui vous écoute, alors il passe le test radio et c’est qu’il répond à ces critères.

Ce test vous rappelle que vous communiquerez votre nom de domaine verbalement au téléphone, dans des réunions, des présentations, dans un bar, dans un Uber ou dans un appel Zoom, et que les orthographes compliquées, les chiffres et les symboles non verbaux comme le trait d’union peuvent vous faire douter lorsque vous communiquez votre nom de domaine aux gens et peuvent rendre sa mémorisation difficile.

  1. Ils sont associés à des spams

Les noms de domaine qui combinent plusieurs mots en utilisant des traits d’union ont mauvaise réputation, qu’ils le méritent ou non, car ils sont associés à du spam, et beaucoup de gens ignorent ou évitent de cliquer sur les liens qui mènent à ces types de noms de domaine de peur de tomber sur un site frauduleux.

Cela peut vous nuire à la confiance portée par des visiteurs potentiels envers votre site, et peut même sembler non professionnel ou de mauvais goût dans certains contextes, bien qu’il s’agisse avant tout de considérations esthétiques.

  1. Leur impact sur le SEO

C’est un mythe courant, en fait, que les traits d’union dans les noms de domaine nuisent à votre référencement. Alors que les moteurs de recherche tels que Google ont tendance à garder leurs algorithmes exacts sous couvert, nous pouvons supposer, sur la base des déclarations passées des employés de Google [lien en anglais], que les traits d’union dans les noms de domaine n’ont aucun impact sur leur classement (bien que ce soit une vieille information, il n’y a pas eu de tendance particulière depuis que cette information ait été publiée pour suggérer que Google aurait changé sa politique).

De même, il a été suggéré que les domaines trop longs ne sont pas aussi bien référencés dans les moteurs de recherche. Il peut y avoir une certaine corrélation, mais rien n’indique qu’il y ait un lien de cause à effet.

Le cas des traits d’union

Si les problèmes de référencement que les noms de domaine avec trait d’union sont censés poser ne semblent pas justifiés, la difficulté de les communiquer verbalement et le fait qu’ils peuvent souvent avoir l’air indésirables sont des raisons suffisantes pour éviter d’enregistrer un domaine avec un trait d’union pour votre site principal.

Cependant, certaines situations vous amèneront à vouloir privilégier l’enregistrement d’un nom de domaine avec un trait d’union.

  1. La lisibilité

Si le « test radio » est un bon moyen de vérifier si votre domaine peut être communiqué verbalement, il se peut que votre nom de domaine soit plus lisible – et donc plus facile à comprendre et à retenir – avec un trait d’union que sans, par exemple :

  • Lors de l’enregistrement d’un domaine pour une entreprise locale

Les noms de domaine des entreprises locales qui suivent le modèle « lieu-produit » ou « lieu-industrie » peuvent souvent bénéficier de la séparation du nom de lieu géographique (une ville par exemple) du nom du produit ou de l’industrie, notamment parce que ces types d’entreprises ont tendance à faire beaucoup de publicité dans les journaux et les panneaux d’affichage. Dans ces cas, la séparation de la zone géographique et du produit ou de l’industrie par un trait d’union peut rendre le nom de domaine plus lisible à distance ou d’un seul coup d’œil, ce qui l’aidera à être plus mémorable à long terme.

  • Lors de l’enregistrement d’un nom de domaine dans une autre langue

Dans certaines langues, l’addition de deux mots sans espace entre eux crée un nouveau mot dont la signification est différente de celle de deux mots séparés. C’est un cas courant en allemand, par exemple, et c’est l’une des raisons pour lesquelles les domaines comportant des traits d’union sont beaucoup plus courants qu’en anglais.

Le japonais est une autre langue à laquelle cela s’applique.

Dans ce cas, le trait d’union rend le nom de domaine plus facile à comprendre.

  • Le mot est déjà marqué d’un trait d’union

De même, si vous enregistrez un nom de domaine pour une marque ou une société déjà initialement séparée par un trait d’union, il peut être plus difficile pour les visiteurs du site de se rappeler que votre domaine n’est pas séparé par un trait d’union. Dans ce cas, il est plus logique de conserver le trait d’union plutôt que de le supprimer artificiellement afin de satisfaire la notion de « bon sens » d’Internet selon laquelle un domaine ne devrait pas avoir de trait d’union.

  • Lorsque la séparation entre deux mots est ambiguë

Il existe d’autres possibilités pour enregistrer un domaine composé de deux mots dont la division est ambiguë. Une personne hypothétique du nom de Samuel Sung peut vouloir enregistrer un nom de domaine, mais préférer le nom sam-sung.tld pour éviter toute confusion avec la marque d’électronique populaire.

La disponibilité du domaine

De même, M. Sung n’aura peut-être pas le choix d’acheter samsung.tld parce que la marque d’électronique populaire a déjà acheté ce domaine, mais sam-sung.tld pourrait bien être encore disponible.

Un avertissement, cependant : l’enregistrement d’un nom de domaine identique à un autre, sauf avec des traits d’union, n’est probablement pas une bonne idée. Même si ce n’est pas votre intention, vous pouvez donner l’impression de vouloir squatter le nom de domaine d’une entreprise et de détourner le trafic vers le vôtre.

Si la version sans trait d’union de votre domaine est déjà enregistrée, vérifiez si elle est utilisée pour un véritable site. Si ce n’est pas le cas, il est plus sûr d’enregistrer votre domaine.

Une version plus courte du domaine

Vous pouvez également enregistrer une version plus courte de votre nom de domaine existant en utilisant un trait d’union. Si votre nom de domaine est normalement composé de deux mots, vous pourriez éventuellement enregistrer un nom de domaine comme a-b.tld et le transférer vers votre nom de domaine principal en tant que version « courte » de votre nom de domaine.

Certaines entreprises utilisent même ce type de domaine comme une sorte de raccourci d’URL personnalisé.

Vous possédez déjà l’autre version

Enfin, vous pourriez vouloir enregistrer un nom de domaine avec un trait d’union car vous possédez la version sans trait d’union. C’est particulièrement important si vous cherchez à protéger votre marque ou d’autres propriétés intellectuelles, ou si vous voulez simplement éviter toute confusion.

Dans ce cas, nous vous suggérons d’enregistrer la version avec trait d’union du nom de domaine et de la transmettre à la version sans trait d’union.

En fin de compte, en général, nous sommes d’accord avec l’idée de ne pas enregistrer un nom de domaine avec un trait d’union. C’est une bonne pratique.

Mais il est important de ne pas traiter les meilleures pratiques en matière de noms de domaine de manière dogmatique. C’est le bon exemple d’une « règle » qui n’est en fait qu’un raccourci vers plus important, la vue d’ensemble. C’est à dire la prise en compte des futurs visiteurs de votre site web lorsque vous enregistrez un nom de domaine. S’il s’avère compliqué de leur expliquer et de se souvenir de votre nom de domaine avec un trait d’union, alors ne l’intégrez pas. Sinon, n’hésitez pas à enregistrer un nom de domaine avec un trait d’union.

Enfin, si vous avez le budget nécessaire, il est judicieux d’obtenir les deux versions d’un nom de domaine, avec et sans trait d’union, pour protéger votre marque et générer du trafic.