En 2021, 86% des consommateurs français disent s’être renseigné sur Internet avant d’acheter en magasin physique. Il est donc important d’être présent sur le web pour se faire connaître par les consommateurs lors de leurs recherches. Depuis la crise du Covid, la présence sur internet est d’ailleurs devenue incontournable pour les magasins de proximité : la part des entreprise présentes sur internet est passée de 37% à 66% en 2021. Avec une concurrence de plus en plus intense, la présence sur le web fait partie des prérequis pour réussir en 2022.

Mais vu que créer son site web représente un coût important, il est essentiel d’anticiper au mieux les questions de conception du site web pour faire les bons choix. Alors site vitrine ou site e-commerce ? Ce sont vos besoins et vos objectifs qui définissent la réponse à cette question ! On vous dit tout.

Site vitrine ou site e-commerce : quelles différences ?

Avant de se lancer dans la conception d’un site internet, la première question à se poser est : Quel type de site web choisir ? Pour les entreprises, les deux principaux choix sont les sites vitrine et les sites e-commerce, mais quelles en sont les différences ?

Site vitrine – L’allié de votre visibilité en ligne

Les sites vitrine sont – comme son nom l’indique – une véritable vitrine pour une entreprise. Ces sites web ne permettent pas aux clients d’acheter directement en ligne, leur objectif est d’accroître la notoriété de la marque ou de recruter des prospects potentiels.

Ainsi, un site vitrine va plus appuyer sur le storytelling, l’histoire et les valeurs de l’entreprise. L’utilisateur doit savoir en balayant des yeux la « homepage » (page d’entrée du site) à quel type d’entreprise il a à faire. Pour l’entreprise, le site vitrine est l’endroit idéal pour prouver son expertise. Si vous avez des cas clients intéressants, c’est le moment d’en parler dans un onglet « Nos réalisations » par exemple. Cela va rassurer vos prospects sur votre connaissance marché, la diversité de votre catalogue (produit/service) et l’adaptabilité dont vous avez fait preuve face à des problématiques client.

Comme à la manière d’une vitrine de magasin, l’utilisateur doit trouver le site web « beau et suffisamment intéressant » pour rester devant. Il ne faut donc pas lésiner sur l’apparence de votre site vitrine, en particulier si vous vendez des sites web (mais nous n’irons pas plus loin dans cet Inception). Un site vitrine doit être efficace et pratique, l’objectif est de présenter votre « univers », ce que vous vendez et comment faire pour l’acheter.

Les atouts du site vitrine

1. Simple à réaliser (ou faire réaliser)

Si vos compétences en informatique sont limitées, le site vitrine est fait pour vous ! Par définition, il est plus simple à réaliser par rapport à un site e-commerce. Grâce à l’utilisation d’un système de gestion de contenu (CMS) comme WordPress, vous pouvez même créer votre site vitrine vous-même en seulement quelques clics. La variable qui peut complexifier la création de votre site web est le nombre d’animations et d’options que vous souhaitez avoir.

2. Personnalisation à faible coût 

C’est cette même variable qui va définir le coût de votre site web. Un site vitrine étant moins complexe à réaliser, il coûte moins cher à mettre en place. Si vous choisissez de créer un site vitrine vous-même et que votre budget est limité, sachez qu’une multitude de plugins gratuits s’offrent à vous. Vous pouvez ainsi personnaliser votre site et améliorer l’expérience utilisateur grâce à l’ajout de fonctions complémentaires gratuites.La note pourrait être plus salée si vous souhaitez ajouter des widgets (carte interactive, calendrier pour prise de rendez-vous etc.) ou des éléments visuels plus complexes. Cette augmentation s’explique par la nécessité de « coder » certains éléments « à la main » et de créer des designs spécifiques à intégrer sur le site sous forme d’animations. Mais globalement, les sites vitrines sont ceux qui coûtent les moins chers à faire réaliser par des agences web.

3. Notoriété 24/7

Un autre atout du site vitrine est d’augmenter la plage horaire sur laquelle vous pouvez vous faire connaître. A l’image d’une boutique et de ses horaires d’ouverture, sans site internet, la notoriété de votre entreprise se limite à ses heures d’ouverture. Le site vitrine permet d’aller plus loin en mettant à disposition des informations sur votre activité, vos produits/services et les valeurs de votre entreprise, accessibles à tous et à n’importe quel moment.

4. Plus de liberté créative

Enfin, les sites vitrine ont tous une base similaire avec certaines pages incontournables (« A propos » ; « Nos réalisations » ; « Contact »). Pour se différencier des autres sites concurrents, vous avez une grande liberté créative pour bousculer les codes et faire un site web esthétique, notamment via l’utilisation de thèmes personnalisables. Un site moderne et différent, en plus de marquer plus facilement les esprits, donnera envie de vous faire confiance car il montrera que vous savez penser « Out of the Box ».

Les limites du site vitrine

1. Des difficultés pour se démarquer

Malgré tous ces atouts, un site vitrine a également quelques limites. La première étant qu’avoir un site web ne suffit plus pour se démarquer en tant qu’entreprise. Avoir un site vitrine est une première étape mais, en fonction du marché, du nombre de concurrents présents sur le web, il faudra aller plus loin pour se différencier et gagner la bataille de la visibilité.

2. Pas de Retour sur Investissement (ROI) mesurable

Un site vitrine a pour objectif de développer la notoriété. Ainsi, il contribue à l’attraction de clients. Malheureusement, en tant que simple site vitrine, le retour sur investissement n’est pas mesurable, car ces prospects ne peuvent pas acheter en ligne et devront passer par un devis ou se déplacer en magasin pour devenir des clients. Et lors de cet achat en magasin, il est difficile de savoir si votre site a contribué ou non à leur achat.

3. Nécessité de se déplacer pour réaliser un achat

Il reste un autre frein au site vitrine : le fait de ne pas pouvoir vendre. Si vous ne vendez qu’en point de vente physique, le prospect doit quand même se déplacer en magasin pour pouvoir acheter ce que vous proposez. 

Pour compenser cela, vous pouvez simplifier son parcours vers l’achat. Par exemple, si vous vendez en magasin physique, proposez sur votre site une carte interactive avec vos différents points de vente.

Si vous offrez un service, un formulaire de contact est indispensable pour pouvoir le.la recontacter et lui proposer un devis.

Dans tous les cas, cela restera un potentiel point de décrochage dans le parcourt client, ce qui représente la limite la plus importante d’un site vitrine par rapport à un site e-commerce.

Site e-commerce – Vendre en ligne à toute heure

Les sites e-commerce sont – comme leur nom l’indique – des sites de commerce en ligne. Ils permettent :

  • aux clients d’acheter des produits sur internet,
  • aux entreprises de se faire connaître, d’exposer ce qu’elle propose et de le vendre directement aux clients potentiels.

Ici, vu que l’intégralité du parcours d’achat peut avoir lieu en ligne, il est particulièrement important de ne pas faire de « fausse note » sur un site e-commerce car cela pourrait immédiatement affecter le chiffre d’affaires. La page d’accueil doit ici aussi être très soignée car l’utilisateur doit savoir en quelques instants ce que vous vendez, et potentiellement, à quel prix. Mais avant que le prospect passe à l’achat, il faut déjà le convaincre que le produit proposé est celui qu’il lui faut.

Pour cela, vous pouvez travailler sur des argumentaires commerciaux et des caractéristiques produit, mais vous pouvez aussi utiliser des « éléments de réassurance ». Les éléments de réassurance sont essentiels pour un site e-commerce afin de gagner la confiance des visiteurs. Par exemple, il est très important d’avoir un site web à jour (pas de promotions dépassées ou de « Joyeux Noël » affiché en mars). Il faut également avoir une page pour présenter l’entreprise : son histoire, sa localisation et ses valeurs.

Les éléments de réassurance sont essentiels pour un site e-commerce afin de gagner la confiance des visiteurs.

La difficulté du site e-commerce est donc de combiner présentation/vision de l’entreprise et engagement pour mener les visiteurs à acheter. Pour cela, il faut se concentrer, entre autres, sur la navigation de l’utilisateur lorsqu’il consulte le site. Elle doit être réfléchie et agréable afin de le diriger vers une page produit lorsqu’il est prêt à passer à l’achat.

Un bon site e-commerce peut constituer une force de vente incomparable.

Les atouts d’un site e-commerce

1. Créer du Retour sur Investissement (ROI)

Le premier atout d’un site e-commerce est qu’il rapporte directement de l’argent. Ainsi, lorsqu’une entreprise hésite à investir dans un site e-commerce, la valorisation du Retour sur Investissement justifie plus facilement les dépenses liées au site web. Cette valorisation doit toutefois être modérée car ce n’est pas parce que l’on a un site e-commerce que les visiteurs achètent forcément (sinon ça serait trop beau !). Ici aussi, il va falloir jouer le jeu de la visibilité en optimisant son site à l’aide de SEO (Search Engine Optimization, pour référencement naturel) et de SEA (Search Engine Advertising, pour référencement payant).

2. Possibilité de vendre à toute heure

Les sites e-commerce vont plus loin encore que les sites vitrine en termes de visibilité. En plus d’être visible 24h/24 et 7j/7, les visiteurs peuvent acheter sur le site web à toute heure de la journée ou de la nuit. Un site e-commerce permet donc d’étendre sa cible au-delà des frontières et des fuseaux horaires.

3. Meilleure analyse du parcours d’achat

Plus de clients veut également dire plus de données à analyser. Ici aussi, les sites e-commerce permettent d’aller beaucoup plus loin dans l’analyse du parcours d’achat. Pour les clients qui suivront un parcours d’achat 100% online, il sera possible de mieux comprendre leurs comportements et d’adapter le site pour améliorer l’expérience utilisateur à l’aide d’outils analytics. Nous vous recommandons d’ailleurs d’utiliser Matomo Analytics qui est un outil analytics open-source, c’est-à-dire que vous gardez un contrôle total sur vos données ! Installable en seulement quelques clics sur votre site e-commerce avec Gandi.

4. Contribue à la confiance client

Un site e-commerce c’est aussi un élément supplémentaire pour contribuer à la confiance client. Grâce à un site e-commerce, les clients potentiels peuvent voir les produits, leurs caractéristiques et les options disponibles. Même s’ils achètent en magasin, cela renforce la confiance envers l’entreprise car l’on est parfaitement renseigné sur le produit ou service ce que l’on va acheter. Tandis que l’expérience en magasin est souvent plus déceptive par manque d’informations.

Les limites d’un site e-commerce

1. Coût plus élevé sur le long terme

La création et la maintenance d’un site e-commerce engagent généralement des coûts plus importants. Ces coûts sont en partie expliqués par la complexité d’un site e-commerce (plus de pages à créer/traiter). Plus le nombre de références produits sera important, plus le prix du site augmentera. Toutefois, pour réduire les dépenses, il est tout à fait possible de créer et maintenir simplement son site e-commerce soi-même, notamment via le CMS Prestashop.

2. Peu de liberté créative au risque de perdre l’attention/déstabiliser l’utilisateur

La seconde limite d’un site e-commerce réside dans son aspect graphique/esthétique. Les sites e-commerce ont, tout comme les sites vitrine, des codes à respecter pour ne pas déstabiliser l’utilisateur. Si vous voulez, pour des raisons esthétiques mettre l’icône du « Panier » à un emplacement différent, vous risquez de faire perdre patience aux visiteurs qui voudront consulter leur panier en cours et qui ne trouveront pas l’icône. 

Un élément important à prendre en considération pour un site e-commerce efficace : en majorité, les visiteurs ne sont pas patients et risquent de quitter votre site web pour de bon s’ils ne trouvent pas l’information en un clin d’œil. Pour éviter cela, nous vous conseillons d’observer les grands sites e-commerce et de vous inspirer de leur modèle de navigation pour respecter les codes du e-commerce.

Site vitrine ou site e-commerce : lequel choisir ?

Maintenant que vous en savez plus sur ces deux types de site web et sur leurs atouts/limites, c’est à vous de jouer. En fonction de vos besoins et de vos contraintes (budgétaires notamment), vous pourrez faire votre choix. Il est toutefois important de noter qu’un site e-commerce est uniquement pertinent pour les entreprises qui souhaitent vendre en ligne.

Et si vous voulez vous-même créer votre propre site web, sachez que Gandi vous facilite la tâche grâce à des installations automatisées, que ce soit pour votre site vitrine ou votre site e-commerce !

La garantie de votre site en ligne en moins de 10 minutes !

NB : Pensez bien à acheter un nom de domaine avant de vous lancer dans l’hébergement de votre propre site web ! Si vous êtes perdu(e), on vous invite à jeter un coup d’œil à cet article.